Par Nicolas Piatkowski - 3 juillet 2018 

#Épisode 1 :

Le Cash dans une Startup

À la rencontre de Jean de la Rochebrochard 

Salut à tous et bienvenue dans ce nouvel épisode de la chaine Youtube Les Geeks des Chiffres.

 

Aujourd'hui, je suis allé à la rencontre de Jean de la Rochebrochard, Partner chez Kima Ventures, le fond d'investissement de Xavier Niel.  Jean se livre avec sympathie face à notre caméra pour nous parler de son parcours, de KPI dans les startups et de ses projets à venir. 

#1 Jean, raconte nous ton parcours  

Mon parcours assez simple, cancre de 0 à 25 ans, un peu de banque d’affaires pour les petites entreprises pendant 2 ans et un peu de levée de fonds pendant 2/3 ans. En 2013, je rejoins TheFamily, l’accélérateur de startups pour sourcer et accompagner les boîtes dans leurs opérations et depuis septembre 2015, je m’occupe de KIMA VENTURES

#2 Combien de boite as tu vu se planter à cause d’un problème de trésorerie ?

Les boîtes se plantent pour 2 raisons, soit parce que les fondateurs “se mettent sur la gueule”, soit parce qu’il n’y a plus de cash et en moyenne 80% des boîtes qui se créent échouent. Je ne connais pas la proportion mais si on coupait la poire en 2, moitié moitié ça ferait 40% des boîtes qui se plantent à cause du cash et 40% parce que les fondateurs s’engueulent et peut être que 40% des fondateurs qui s’engueulent c’est peut être parce qu’il n’y a plus de cash aussi.

#3 Éviter le problème de cash en startup : possible ou pas ?

On évite pas le problème du cash, on fait tout ce que l’on peut pour pallier à ça. Le problème d’une startup c’est que par définition elle se met en risque lorsqu’elle lève de l’argent, parce que l’argent est voué à être dépensé pour être mis au travail pour créer de la valeur. Le problème de l’entrepreneur, c’est celui qui tape le mur et qu’il ne l’avait pas vu venir. Ça c’est le pire. C’est pour ça que c’est hyper important que les entrepreneurs maîtrisent la “Data”. C’est quelque chose que l’on apprend pas du jour au lendemain, il faut un peu de temps, il faut prendre le temps de comprendre ses KPI’s, comprendre ses chiffres clés, comprendre ou l’on va et savoir ce que l’on dépense et où on le dépense.

#4 Ton plus beau conseil pour réussir dans le monde ?

Il n’y a pas de secret, il faut être sympa, il faut être honnête et il faut être efficace.

#5 Est-ce que tu te formes ?

Je me forme tous les jours au côté des entrepreneurs que je croise, je suis quelqu’un qui aime la diversité, je m’ennuie très vite, je ne suis pas très rigoureux, je n’étais pas très bon à l’école, donc j’ai besoin d’apprendre vite et d’être captivé par des sujets que je sens actionnables. L’apprentissage pour l’apprentissage, malheureusement ce n’est pas quelque chose qui me grise.

#6 Quelle est la dernière chose qui tu as apprise ?

C’est la manière dont Kima, Station F, 42 et les autres initiatives de Xavier fonctionnent. J’ai compris que récemment ce que ces 3 projets ont en commun, c’est qu’ils sont très ambitieux en terme de quantité et par extension aussi en qualité grâce aux équipes qui sont dernières. C’est des projets très singuliers dont la manières dont ils fonctionnent. C’est des modèles qui n’ont jamais été vu avant et qui sont uniques et je trouve ça exceptionnel que de la volonté d’un seul homme on puisse faire des projets aussi structurant pour la France.

#7 Quelle est ta vision de l’échec ?

Ma vision de l’échec, c’est que ce n’est jamais une fatalité, il y a bien échouer et mal échouer. Les gens qui échouent mal c’est ceux qui n’apprennent pas

#8 Quelle sont les projets à venir ?

Mes projets à venir c’est terminer un bouquin que j’ai commencé qui s’appelle “Human Machine” sur l’importance de l’équilibre vie pro / vie privée et sur la dualité équilibre et succès. Et puis continuer avec KIMA à ce que les équipes fassent du bon boulot auprès des entrepreneurs. On a aujourd’hui 650 startups dans le portefeuille et puis penser à ce que l’on peut faire de plus pour faire grossir l’éco système avec un niveau de vélocité et d’excellence qui dépasse la normale.    

  • Pour voir et lire d'autres épisodes c'est par ici 👇 : 

Épisode 2 : Intelligence Artificielle et Comptabilité I Hamza Didaraly - Startup Mentor et IA Speaker

Épisode 5 : Le Design Thinking dans la formation professionelle I Dalila Madine 

Épisode 6 : Vers l'automatisation de la Comptabilité I Romain Passilly - Ceo de Fred de la Compta

Pour évoluer dans votre travail ou préparer un diplôme en Comptabilité et Gestion, retrouvez-nous ici.

Copyright : 2019 SAS Nisop - Tous droits réservés - OF enregistré sous le n° d'activité 11 75 51616 75 - Tél : 01 48 30 12 32