Quelle personnalité faut-il pour réussir dans les domaines financiers ?



Le milieu de la finance n’est pas fait pour tout le monde, c’est une certitude et vous en avez sans doute conscience.


Non pas que ce soit un monde élitiste, mais dans les domaines financiers, certains types de personnalités sont largement favorisés par rapport aux autres.


Alors quelle est la personnalité à posséder (et à entretenir) pour réussir dans ce secteur ? Il n’y a pas de profil idéal, mais il y a des traits, des qualités et des habitudes qui sont l’apanage de celles et ceux qui réussissent en finance.


Une curiosité jusqu'au-boutiste qui fait la force des meilleurs financiers


Le bon financier ne s’arrête pas à l’apprentissage des principes de base. C’est souvent quelqu’un qui aime aller au fond des choses et comprendre exactement les ressorts de fonctionnement de chaque mécanisme financier.


Cette curiosité poussée à l’extrême l’aide à avoir une grande facilité à utiliser les outils financiers, puisqu’il en comprend les rouages et les fins.


La finance, ce n’est pas du par-coeur ou de la théorie.


Au contraire, c’est de la pratique, du concret et des formules. Ce sont des règles et des principes. Il ne faut pas y aller sur la pointe des pieds mais s’y investir en y mettant tout son esprit.


Et puis, un bon financier ne s’arrête jamais à la moitié du chemin, d’une réflexion ou d’une interprétation.


Il va jusqu’au bout en analysant chaque résultat, en cherchant à comprendre tout ce qui a pu influencer les événements et comment améliorer la situation.


Mais surtout, cette curiosité ne s’arrête pas aux aspects financiers puisque la clé de la réussite dans les domaines financiers est de s’intéresser au fonctionnement de l’entreprise elle-même dans son ensemble, voire du marché tout entier.


Plus le financier développe une vision d’ensemble, une “big picture”, plus il est efficace sur sa mission puisqu’il comprend en profondeur les tenants et les aboutissants de ses actions.


Logique, rigueur, mathématiques… des incontournables de la finance ?


Quoi que l’on en dise, les chiffres sont omniprésents en finance et il faut savoir les manier.


Il ne faut surtout pas en avoir peur pour devenir un maître de la finance. Entre les équations, les ratios, les formules et les calculs du quotidien, vous serez servi(e).


La logique n’est donc pas accessoire. S’il y a bien une personnalité qui réussit plus que les autres dans les domaines de la finance, c’est bien celle qui témoigne d’une grande logique, qui pense et agit de manière rationnelle tout en adoptant une grande rigueur.


Cette rigueur aide à faire tenir le tout. Sans rigueur (et la discipline qui l’accompagne), le financier pourrait faire des erreurs, ce qui serait fort dommageable à toute son organisation.


En finance, l’erreur n’est pas permise.


Imaginez que les prévisions soient défaillantes et que l’investissement ne soit pas rentable en raison d’une coquille ? Ce serait juste catastrophique.


Heureusement, la plupart des profils qui évoluent dans les milieux financiers sont des esprits cartésiens, mathématiques et d’une rigueur extrême.


Et il vaut mieux, quand on parle d’argent et parfois d’immenses sommes qui sont en jeu. Les organisations quelles qu’elles soient n’ont aucune tolérance à l’erreur lorsque leurs fonds sont en jeu, et c’est bien normal. On ne confie pas ses économies à n’importe qui, la confiance doit régner et elle est vite compromise, voire perdue.


Oui, être à l’aise avec l’informatique n’est plus une option pour réussir dans les domaines financiers


Même si ce type de “personnalité” diffère quelque peu des précédentes mentionnées pour réussir dans le monde de la finance, une grande aisance avec le numérique n’est pas accessoire.


C’est devenu indispensable à l’ère du tout-numérique.


De nos jours, les métiers de la finance consistent souvent à passer toute sa journée devant un ordinateur. Bien peu de choses se font à la main. Tout est devenu plus simple grâce à l’informatique et aux outils numériques.


Les logiciels, applications, sites web et autres SaaS sont nombreux pour permettre aux financiers d’être toujours plus efficaces et performants dans leur job. Après tout, les notions d’efficacité et de performance ne sont-elles pas au coeur de la finance ?


Alors c’est pourquoi les personnalités vraiment à l’aise avec l’informatique font partie des plus aptes à réussir en finance. Bien sûr, ça ne suffit pas ! Mais c’est une qualité fondamentale pour réussir dans le milieu.


En finance, les plus travailleurs sont avantagés (comme partout ailleurs)


Les domaines financiers ne sont peut-être pas élitistes, mais ce sont des domaines d’excellence.


Personne n’y réussit par hasard.


D’ailleurs, personne n’y échoue par hasard non plus.


Comme dans de nombreux autres milieux, ce sont donc les personnalités les plus travailleuses qui sont le plus avantagées. Le travail mène à la réussite, cela semble évident, et pourtant…


Premièrement au niveau des études, ce sont les personnes qui ont le plus travaillé et qui ont réussi à être diplômées des meilleures écoles qui parviennent à se démarquer dans le monde de la finance.


Ensuite, en entreprise, ce sont souvent les collaborateurs qui atteignent les meilleurs résultats qui réussissent le mieux. Est-ce une coïncidence si ce sont aussi les personnalités les plus à cheval sur le travail, la discipline et le dépassement de soi ?


Non. Ce n’est pas une coïncidence. C’est juste logique : travail + talent + temps = réussite (et ça, tous les financiers sont familiers avec cette équation puisque la logique fait partie de leurs atouts).


Mais qu’est-ce qu’une personnalité travailleuse ? Ne sommes-nous pas toutes et tous à même de nous mettre sérieusement au travail pour avoir nos chances dans le milieu de la finance ?


En théorie, oui, chacun peut travailler dur.


Mais dans la pratique, il n’y a que quelques exceptions qui se donnent réellement les moyens de réussir.

Et ça, cela dépend de chacun d’entre vous. Allez-vous mettre toutes les chances de réussite de votre côté en travaillant d’arrache-pied pendant de longues années ? Est-ce que la finance est le milieu de votre rêves, un domaine qui mérite tous les sacrifices ?


C’est cette capacité à travailler avec toute son âme qui différencie les personnalités les plus travailleuses des autres.


Et en finance, cela fait toute la différence.


Si vous n’avez jamais été du genre à travailler dur pour réussir, mais plutôt à vous contenter du minimum dans une dynamique de partisan du moindre effort, la finance n’est peut-être pas un univers pour vous.


Mais si le travail ne vous fait pas peur, foncez.


Et ne vous arrêtez pas.


Intensifiez vos efforts jusqu’à ce que vous ayez “réussi”, peu importe ce que cela signifie pour vous.


Réussir dans les milieux financiers ne s’improvise pas. Ce n’est pas non plus une possibilité pour toutes les personnalités : certaines ont plus de chances d’y parvenir que d’autres. Mais tout n’est pas perdu, car si la finance est réellement votre vocation voire votre passion, nul doute que vous trouverez en vous les moyens d’arriver à vos fins !



👉 Pour aller plus loin avec nous

> Découvrez toutes nos formations en ligne en comptabilité et gestion financière.

> Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque semaine un florilège de contenu pour progresser et s'inspirer sur tous les domaines du chiffre

> Abonnez-vous à notre chaîne Youtube pour découvrir toutes nos vidéos gratuitement.