• Nicolas Piatkowski

Comment éviter les erreurs comptables les plus courantes ?

Mis à jour : janv. 22



Quoi de plus simple que la comptabilité ?


Des chiffres, des colonnes, des formules, des calculs et le tour est joué.

Quoi, vous n’êtes pas d’accord ? Je ne comprends pas 🤔


En fait, même si ça semble facile, logique et rationnel en théorie, il y a beaucoup d’erreurs à ne pas commettre. Moi-même, j’ai toujours détesté la finance et la compta… jusqu’à ce moment où tout a changé.


Depuis, j’ai compris que certaines bases sont à respecter quoi qu’il en soit : de véritables préceptes !


Lorsqu’on joue avec les chiffres, la moindre petite erreur peut être dramatique !


Attention, dans cet article, il se peut que certains termes paraissent barbares aux novices de la comptabilité : pas de panique ! Transmettez ces conseils à la personne qui s’occupe de ce domaine dans l’entreprise ou alors, montez en compétence en apprenant quelques définitions et principes au préalable.


L’erreur la plus fréquente : le passage des écritures comptables à l’envers


Parmi les erreurs les plus courantes en comptabilité (et l’une des plus simples à éviter), il y a cette fâcheuse tendance à passer certaines écritures comptables à l’envers.


Par exemple, passer un avoir comme une facture ou à l’inverse, passer une facture comme un avoir fait partie de ce cas de figure.


Résultat catastrophique (pour votre comptabilité) : cette écriture est passée à l'envers et est totalement impossible à lettrer ! On évite, donc… 😧


Erreur de débutant ? Écriture mal passée par un comptable expérimenté ? Facture mal passée par un assistant pressé ou étourdi ? Erreur de logiciel de reconnaissance de factures n’ayant pas reconnu l'avoir ?


Tout est possible !


Les repérer et les corriger est relativement accessible en consultant les comptes en détail.


La comptabilité, ce n’est pas juste à trouver le bon numéro de compte


Si vous pensez le contraire, sans doute avez-vous gardé de mauvaises habitudes de vos cours de comptabilité ! Pour comptabiliser une opération, tout ne dépend pas d’un numéro de compte attribué à un mot-clé. Ce serait trop simple… 😒


Exemple : vous avez acheté un assortiment de thés pour un cadeau client. Ne cherchez pas dans la liste des comptes du plan comptable général, même dans la dernière édition… vous ne trouverez pas cet intitulé ! Mais bien tenté.


C’est plus complexe que ça. Même si d’une certaine manière, c’est en fait plus simple.

Plus que la simple recherche de mot-clé dans une liste, choisir un numéro de compte, c'est avant tout réfléchir à la qualification de l'opération afin de répondre à certaines questions.


Notez également que la comptabilisation d'une opération dépend en grande partie de sa qualification juridique ou économique, mais aussi de la nature de l'activité de l'entreprise. Toutes ces notions sont à connaître pour éviter les erreurs.


🎁 Voici une vidéo pour apprendre à utiliser le plan de comptes.



Les erreurs fréquentes en vrac : évitez celles que vous commettez !


Parce qu’il y a beaucoup d’autres erreurs que les apprentis comptables (mais aussi les experts, ne vous y trompez pas) commettent parfois, voici une petite liste, en vrac, d’erreurs courantes.


Les solutions pour les éviter sont souvent simples ! Mais cela demande un effort supplémentaire.

Personne n’aime les efforts marginaux, pourtant, la comptabilité est une histoire de minutie, de précision et surtout, d’exactitude. Alors ne tentez pas de jouer avec d’autres règles du jeu ! 😀


● Les erreurs de saisie. Pour les réduire au maximum voire les éradiquer, relisez-vous et travaillez votre rigueur, cela devrait faire l’affaire.


● Entrer trop de données. Evitez les copié-collé douteux… et relisez-vous ! Le risque d’un résultat faussé est vite arrivé (mais facilement évitable).


● Oublier des données. A l’inverse, manquer certaines informations et entrées peut vous obliger à revoir l’ensemble de votre comptabilité. Alors restez attentifs !


● Perdre vos factures. Le classique ! Pour ne pas égarer ces preuves officielles (d’une grande importance, donc), rangez-les au même endroit, avec une copie en ligne, à la fois sur votre ordinateur et sur un cloud. Sinon, au premier contrôle fiscal, c’est le drame !


● Utiliser un logiciel de comptabilité non certifié. Certaines petites économies peuvent vous coûter gros depuis 2016 et la loi de finances. Les obligations pour lutter contre la fraude à la TVA incluent depuis début 2018 l’adoption pour toute entreprise d’un logiciel de comptabilité certifié.


● Choisir un logiciel de comptabilité qui ne correspond pas à ses besoins. Toujours par rapport au logiciel pour ceux qui en utilisent, il faut qu’il soit adapté à chaque besoin. C’est un choix réfléchi qui dépend de l’utilisation que vous prévoyez d’en faire.


● La jouer bordeline. En flirtant avec la non-conformité, souvent pour des miettes, vous prenez des risques. Veillez aux dernières mesures. Mettez-vous à jour régulièrement et ne tentez pas de gagner quelques euros en mettant en péril votre situation : vous risquez de perdre plus que vous ne pouvez gagner ! 😉


🎁 Vidéo Bonus : Les 5 ERREURS Communes Réalisées par Les Comptables


👉 Pour aller plus loin avec nous


> Découvrez toutes nos formations en ligne en comptabilité et gestion financière.

> Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque semaine un florilège de contenu pour progresser et s'inspirer sur tous les domaines du chiffre

> Découvrez notre pédagogie pour voir comment nous faisons réussir nos étudiants.