top of page

David Ladame, du fond de la classe à l'expertise comptable | Interview

David Ladame, dirigeant d’Experneo et fondateur de la communauté Be Happy, nous livre dans cet épisode, les secrets de son ascension.


Son parcours s’est construit sur une succession de rencontres qui lui a donné envie de devenir Expert-Comptable. Il dit même qu’il y est tombé par hasard.


D’élèves du fond de la classe à la création de son propre cabinet et d’une grande communauté d’entrepreneurs, David a un parcours hyper inspirant.


Aujourd’hui, il nous partage son expérience en toute modestie :


✅ Ses passions

✅ Ses erreurs

✅ Ses échecs

✅ Ses réussites


Sommaire :



🎧 Écouter aussi le podcast sur Apple Podcast, Spotify, Deezer ou Google Podcast

Quel est le parcours de David Ladame ?


Il a fait un lycée militaire et le mot d’ordre était la rigueur.

Ses années dans l'établissement lui ont permis d’avoir une forte discipline.


Néanmoins, au premier semestre, il a été parmi les derniers et ça lui a mis un coup au moral.


"Quand tu es passionné et ben les moments difficiles tu les transgresses !"

Frédéric, son professeur principal, lui a donné envie de travailler en lui transmettant le goût du travail et la cohésion d’équipe.


Et c'est ce qui lui a permis d'obtenir le BAC avec de bons résultats et une mention.

Cependant, David n'avait aucun métier en tête, il ne savait qu'une chose :


"Au fond de moi-même, je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours voué une fascination et une admiration pour ces grandes entreprises de la place de New York !"

Ce qui l’intéressait c’était très clairement :


🤑 De gagner de l’argent

🏢 Le monde des entreprises


Avec cette visée, il décide de s'inscrire dans une prépa HEC.

Mais, en allant dans un centre d’orientation, on lui a conseillé, en adéquation avec ses objectifs, soit de devenir :


👉🏼 Chef d’entreprise en intégrant une école de commerce

👉🏼 Expert-comptable (et là, le salaire l’avait marqué)


Alors il a suivi le parcours traditionnel : DPECF, DECF (l'équivalent au DCG).


Puis son DESCF (équivalent au DSCG) en alternance avec le CNAM et dans un cabinet d’expertise-comptable.


Thierry, associé de ce cabinet, et qui a énormément compté pour lui, l’a pris sous son aile en lui apprenant toutes les facettes du métier et plus particulièrement le contact clients, le relationnel.


"Si je devais retenir une chose de mon expérience, ce sont les rencontres que j'ai faites dans ma vie qui ont été des étapes révélatrices !"

Fin 2011, à la veille de son obtention du DEC (Diplôme d'Expertise-Comptable) et de signer l'association, il a des doutes entre s'associer ou monter sa propre boîte.


"Même si tu as la niaque et la passion, tu passes quand même par des moments de doute et c'est ça qui te construit !"

Thierry, son mentor, lui a conseillé de partir en lui disant : “Je t'ai formé, tu as toutes les capacités commerciales et techniques. Tu es quelqu'un qui réussira, ne fait pas comme moi, ne reste pas enfermé dans un moule par confort !”


Comment est-il devenu président du CJEC ?


Il faut être élu et bénévole, cela demande un engagement personnel.


Il a démarré dans la région de la Lorraine où ça lui a valu sa première notoriété "du mec qui faisait des choses pas comme les autres."


Il s'est aussi engagé au niveau du bureau national.


"Les titres et la politique ne m'intéressent pas. Moi, j'aime le projet !"

Son job était vice-président du CJEC en recherche de partenaires, puis président, qu'il a gouverné comme une vraie entreprise.


"Il faut bouleverser l'organisation actuelle, il faut faire de ces 2 associations, des outils de d'attractivité plus puissants qu'ils sont aujourd'hui !"

David se confie sur ce que cela lui a apporté :


Une énorme "confiance en soi" car il a été amené à faire des discours, ce qui lui a permis de développer une aisance relationnelle

✅ La rencontre de personnes extraordinaires

✅ La proximité avec les éditeurs

✅ Le développement d'un grand réseau


"J'ai toujours eu pour cheval de bataille le professionnalisme !"

Quelles ont été les étapes d’Expertneo ?


Étape préalable : il s’est construit un grand réseau et une expérience importante via :


🤓 L’ANECS - Association Nationale des Experts-Comptables et Commissaires aux Comptes Stagiaires

🤓 Le CJEC - Club des Jeunes Experts-Comptables


Puis, il a construit son projet comme un chef d’entreprise en élaborant un business plan.

Il faut voir le marché, le besoin du marché.


"Ce qui me navre aujourd'hui, c'est que la profession se dit conseil des chefs d'entreprise, ils sont brillants, mais pourquoi quand un expert-comptable s'installe il ne bosse pas son projet d'installation ?"

Expertneo s’est construit sur les 5 axes stratégiques qui font la réussite d’une entreprise :


✅ Fonctions des ressources

✅ Vision

✅ Fonction pilotage

✅ Production

✅ Vente


"Il faut veiller qu'aucune de ces 5 fonctions ne soit atrophiée au profit d'une autre !"

Il a réfléchi aux clients avec lesquels il ne voulait pas travailler et avec cela, a modélisé une organisation pour ne pas être en dépendance financière d'un client.


Comment pricer les missions ?


"Aujourd'hui avec l'essor du tout numérique si tu n’as pas une offre marketing clairement positionnée, tu passes à côté des enjeux !"

Avec le développement de nouveaux acteurs sur Internet vendant un service accessible à certains clients, cela bouleverse les codes et nous force à modifier le côté sécurisant préétabli un peu monopolistique qui peut endormir.


Certains BNC ont donc la possibilité de faire eux-mêmes via certains sites à des tarifs pas chers, néanmoins le service n'est pas le même.


"Le conseil est un service payant ! C'est comme quand tu es malade, tu n'as aucune obligation d'aller voir le médecin, moi je suis malade je vais m'acheter mes médocs à la pharmacie !"

La profession ordinale avec des règles, c'est un gage de qualité !

Le problème réside en l'éducation du client car le contexte change mais les fondamentaux restent.


L'offre Happy Business de son cabinet se tarifie autour de 3 axes :


Front office

Entretien périodique

Fierté d’appartenance à un écosystème où sont réunies des personnes avec le même besoin


Il faut être éligible au dispositif.

L’offre de base est à 270 € HT/mois.


Experneo fait 500 000 € de chiffre d'affaires purement sur l'expertise comptable pour à peu près 140 clients.


Quelles sont les perspectives d’évolution de la profession à ses yeux ?


David a la conviction qu'aujourd'hui, on est à la veille d'une nouvelle profession. Pour lui, l'enjeu, n'est pas la facture électronique, c'est de réinventer un modèle économique qui est lucratif.


Avec l'évolution de la profession, lorsque les experts-comptables vont devenir des conseillers à 100%, cela changera tout car il sera nécessaire de :


👉🏼 Structurer la fonction commerciale

👉🏼 Identifier le besoin

👉🏼 Vendre le conseil

👉🏼 Créer la confiance


"Mais aujourd'hui, le rôle premier de l'expert-comptable, il ne faut pas l'oublier, c'est la conformité !"

Mot de fin


C'est vachement important l'éducation d'un stagiaire qui vient faire un stage de découverte ou d'un collaborateur. ll faut :


✅ L'épauler

✅ L'éduquer

✅ Lui donner la voix


Et aux jeunes :


Respecter le cabinet duquel vous partez, c'est celui qui vous a aussi formé, il ne faut pas l'oublier ! Soyez réglo et vous avez tout à y gagner !


Il ne faut pas vouloir aller trop vite et ni être opportunistes.


"Je reprendrai la phrase de Véronique DESCHAMPS qui dit que : C'est dans la réflexion collective naissent les plus belles solutions individuelles !"

Il ne faut pas avoir peur de parler, d'échanger. Il ne faut pas rester cloisonné sur soi-même ! Respectez-vous les uns les autres, chacun a sa place.


Pour suivre David Ladame, ça se passe ici :

🔥 Pour aller plus loin avec nous


inscription newsletter les geeks des chiffres

Kommentare


bottom of page