top of page

Lecture Active : Outil mémorable pour apprendre son DCG

Dernière mise à jour : 6 avr. 2023


Lecture Active - Outil mémorable pour apprendre son DCG

Avez-vous déjà eu l’impression de lire sans vraiment lire ?


D’être en pleine lecture d’un cours de Management et de vous rendre compte, après quelques minutes, que vous lisez un cours de Management ? 😭


De bouquiner les textes de Droit Social sans comprendre un seul mot ?


  • Recrutement

  • Nomenclature

  • Normes juridiques

  • Conventions collectives…


Des termes qui n’ont aucun sens pour vous, et pourtant, leur non-compréhension ne vous empêchera pas d’avancer dans votre lecture.


Et à la fin de votre cours, vous vous retrouvez plus perdu que Némo. 🐟 (Désolé, il n’y a pas de poisson rouge).


Ce phénomène s’appelle la lecture passive, c’est-à-dire, lire sans approfondir.


Malheureusement, c’est le cas de beaucoup d’étudiants en DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion).


Les cours littéraires comme l'Économie, le Management et les cours de Droit sont les plus concernés.


Pourquoi ?


Parce que :


  • les chapitres peuvent être denses en informations

  • les documents sont nombreux

  • survoler les pages est un processus plus rapide


Cependant, ce choix de lecture peut affecter la compréhension de vos matières et en avoir un impact négatif.


Mais alors, comment y remédier ?


En adoptant une méthode qui fera appel à votre concentration et votre curiosité.


Chez Les Geeks des Chiffres, nous sommes soucieux de votre réussite personnelle. Pour cela nous vous dévoilons l'une des méthodes les plus efficaces pour apprendre vos cours de DCG.


Vous serez amené à analyser votre texte en appliquant différents outils correspondants à votre type de mémoire.


OMG !!! J'ai vraiment besoin de connaître cette méthode... 😱


Il s’agit de la lecture active.


  • Qu’est-ce que c’est ?

  • En quoi consiste-t-elle ?

  • Puis-je l’utiliser pour ma formation ?


Vous retrouverez les réponses à toutes ces interrogations dans cet article écrit spécialement pour vous.



QU’EST-CE QUE LA LECTURE ACTIVE ? 🔍


Son histoire ?


La lecture active est basée sur les travaux du pionnier de la documentation, Vannevar Bush.

Ses études furent la base du concept d’hypertexte théorisé par Nelson en 1965.


Son but ?


Optimiser le temps passé sur un document afin d’en tirer le maximum d’informations pertinentes.


Son objectif ?


Engager la concentration du lecteur et rendre sa lecture enrichissante.


Son principe ?


Mettre le lecteur en action, de façon :

  • physique : surlignage, annotation

  • orale : lecture de vive voix ou silencieuse


⚠️ Avant d’adopter cette méthode, il est nécessaire d’identifier votre type de mémoire.


LES DIFFÉRENTS TYPES DE MÉMOIRE


Il en existe 3 :

  • Visuelle

  • Auditive

  • Kinesthésique

Nous allons, bien évidemment, détailler chacune.


Mémoire Visuelle


Elle permet d’associer des informations à des :


  • Images

  • Schémas

  • Tableaux

  • Symboles...


Les personnes qui possèdent ce style de mémoire sont attirées par les couleurs et l’organisation qui sont présentes dans les reproductions graphiques citées ci-dessus.


Pour elles, la compréhension de l’information nécessite une caractérisation visuelle.


💡Exemple : Dans une société, c’est le PDG qui est à la tête. Le Directeur Général prend les décisions stratégiques et est subordonné au PDG. Il y a 3 pôles : Financier, Commercial et des Ressources Humaines.


La personne ayant une mémoire visuelle va élaborer un schéma qu’elle juge pertinent et qui l’aidera à percevoir ces renseignements, comme suit.


Lecture Active - Outil mémorable pour apprendre son DCG

Mémoire Auditive


L’échange oral est la meilleure façon de recevoir et analyser l’information.


L’apprentissage avec la lecture à haute voix est la caractéristique de cette forme de mémoire.


La concentration est le maître-mot, car au contraire de la mémoire visuelle, celle-ci vous demande une attention particulière à l’écoute du contenu qui vous ait transmis.


C’est à ce moment que votre cerveau enregistre le message et le transforme en enseignement.


💡Exemple : Les étudiants qui ont la mémoire auditive comprennent le cours dès lors les explications de l’enseignant. Ils assimilent tout avec l’échange oral et n’ont pas forcément besoin d’un approfondissement écrit.


Mémoire kinesthésique


Sa spécificité ? L’association de la conception d’un renseignement avec un vécu et la nécessité de bouger physiquement pour le percevoir.


Dit comme ça, c’est compliqué à comprendre, je le conçois…

L’individu mémorise de manière plus efficace lorsqu’il est dans le feu de l’action. Il a besoin de :


  • ressentir les choses pour les retenir

  • faire pour apprendre


💡Exemple : Pour comprendre une déclaration de TVA, cette personne a besoin d’en faire une. La perception passe par la pratique.


COMMENT DÉTERMINER SON TYPE DE MÉMOIRE ?


Il est nécessaire d’essayer.


Eh oui !


C’est en appliquant les différents styles de mémoire que vous pourrez voir celui qui s’adapte le mieux à vous.


Il est possible d’avoir plusieurs d’entre eux, cependant, il n’y aura qu’une qui sera prépondérante.


Voici un outil qui vous aidera à le déterminer en répondant à un petit test.


Maintenant que vous le savez, nous allons voir comment s’applique chaque mémoire à la lecture active.


QUELS SONT LES OUTILS DE CETTE MÉTHODE ? 🧐


Dans un premier temps, nous allons parler des différents outils qui y sont associés.


L’annotation


Elle consiste à insérer directement sur le document des :


  • commentaires

  • références

  • symboles : pour faire ressortir les passages où une analyse plus approfondie est essentielle

  • renvoi à d’autres documents...


Afin d’aider dans la compréhension du contenu.


⚠️ Nous vous recommandons de ne pas dépasser une certaine limite d’annotation afin de ne pas surcharger votre document dans le risque de le transformer en quelque chose d’illisible.


La réécriture


Un super outil qui consiste à prendre une feuille dès la fin de la lecture active et d’y inscrire tout ce que vous avez compris et retenu.


Il peut s’agir :


  • d’une définition

  • d’une formule

  • d’une règle de droit

  • d’un paragraphe…


Mettez-y le maximum d’informations, creusez votre cerveau jusqu’au bout.


Utilisez vos propres mots !


Ce moyen permet de développer votre structure et qualité de rédaction, surtout dans les matières littéraires :


  • Droit : des Sociétés, Social...

  • Management

  • Économie


Le surlignage


Pour mettre en évidence des informations, il n’y a rien de mieux que la technique du surlignage.


Bien évidemment, il n’est pas nécessaire de tout surligner.

Le but n’est pas de se retrouver avec une page toute colorée, mais de voir en un simple coup d’œil l’essentiel.


La mise en page


Associer des couleurs à des informations est très utile.


Aussi appelé le Code Couleur, cette technique permet de différencier les informations entre elles en y associant des couleurs spécifiques.


💡Exemple :


  • Auteur : Bleu

  • Formule : Vert

  • Article de Droit : Rose

  • Écriture comptable : Jaune...


La lecture à vive voix


Lire à haute voix permet d’assimiler plus facilement un contenu.


La transmission


Si vous savez expliquer ce que vous venez de lire à une personne et qu’elle comprend le principe, vous avez tout gagné.


Vous pouvez être sûr que vous avez compris et vous n’avez plus qu’à le mémoriser.


💡Astuce : Prenez votre ami, frère/sœur et enseignez-lui ce que vous venez d’apprendre. Il faut qu’il comprenne le concept de A à Z à la fin de votre discussion.


Ah mais je n’ai personne…


No soucy Mister Fly ! 🤣


Mettez-vous devant un miroir et faites-vous le cours.


Je n’ai pas de miroir… 😬


Portable à la main, vous allez vous filmer ou faire un vocal en exposant vos idées sur le sujet.


La schématisation


Que ce soit sous forme de tableau ou de carte mentale, vous allez retranscrire le contenu appris sous forme de schéma et qui reprendra toutes les idées.


QUELS OUTILS POUR QUELLE MÉMOIRE ? 🤓


Lecture Active - Outil mémorable pour apprendre son DCG

COMMENT FONCTIONNE CETTE MÉTHODE ?


La Lecture Active se fait en 3 lectures :


La Première


Elle va vous permettre de :


  • vous familiariser avec le document (nature du texte : informatif, descriptif…)

  • comprendre le contexte (sujet, nature des propos…)

  • relever les idées principales

Vous pouvez annoter des spécificités à cette phase :


  • Références

  • Explication d’une définition ou notion non comprise…


💡Outils :

  • L’annotation

  • La lecture à haute voix

  • Le surlignage


Voici à quoi doit ressembler votre texte à la fin de cette première étape.


Lecture Active - Outil mémorable pour apprendre son DCG

Cours sur les Charges déductibles du livre Droit Fiscal de l’éditeur Dunod


La Deuxième


À ce moment, vous analyserez le document et relèverez toutes les informations pertinentes :

  • la problématique et ses hypothèses

  • la structure de l’argumentation du texte

  • les auteurs et théories…


Vous allez reprendre chaque paragraphe et comprendre son contenu.


💡Outils :

  • La réécriture

  • La schématisation

  • La transmission

  • Le code couleur


💡Exemple : Nous allons nous pencher sur la partie “Provisions”.


Lecture Active - Outil mémorable pour apprendre son DCG

  • SCHÉMATISATION

Lecture Active - Outil mémorable pour apprendre son DCG

  • RÉÉCRITURE


Provision : Passif dont le montant ou l’échéance ne sont pas fixés de façon précise.

Il existe 2 types :


  1. Réglementées

  2. Pour risques et charges : L’obligation juridique est indispensable pour la justifier (ex : contrat). La perte ou la charge doit être précisée.


La Troisième


À cette étape, vous vérifierez que :


  • la compréhension du cours est acquise

  • vous avez tenu compte de tous les éléments


💡Outils :

  • La réécriture

  • La schématisation

  • La transmission


💡Exemple : Vous pourrez compléter les 2 exemples détaillés précédemment.



QUELS SONT SES AVANTAGES ? 🕵🏻‍♂️


Une concentration maximale


La Lecture Active est une méthode d’étude qui fait appel à une concentration intense.


L’idée est de tirer tous les bénéfices de la lecture.


Peu importe le temps que vous y passerez dessus, l’important est de comprendre ce que vous lisez.


💡Conseils : Choisissez un endroit où vous aurez le calme absolu de façon à ne pas sortir de votre “bulle”.


Vous avez aussi la possibilité de vous rendre dans des endroits où la paix règne :


  • plage déserte

  • parc

  • au bord d’un étang…


Si vous n’arrivez pas à vous concentrer de la façon souhaitée, essayez de vous aider avec de la musique, mais pas n’importe laquelle :


  • Lofi Hiphop

  • Jazz

  • Bruit sourd...


Une analyse en plusieurs étapes


La lecture en 3 temps permet une compréhension progressive de votre cours.


Doucement, rien ne presse !


L’essentiel est de comprendre au fur et à mesure vos leçons d’une façon très méthodique.


1ère étape : on se familiarise avec le texte en faisant des petites annotations

2ème étape : on regarde de plus près tous les éléments avec une analyse approfondie

3ème étape : on réalise un résumé de ce que nous avons compris



Des outils adaptés à chaque type de mémoire


Comme expliqué, chaque individu a un style de mémoire qui lui est propre.


Cependant, vous pouvez en avoir plusieurs ou voire tous, mais il y aura toujours un qui sera dominant.


Dans la méthode de la lecture active, il existe 7 outils pour vous aider dans son application :


  1. L’annotation

  2. La réécriture

  3. Le surlignage

  4. La mise en page

  5. La lecture à vive voix

  6. La transmission

  7. Laa schématisation


Chacun de ses outils est adapté à chaque mémoire.


Vous pourrez bien évidemment, en utiliser plusieurs.


Une lecture plus efficace


Avec la lecture active, vous ne lisez pas simplement, vous analysez chaque mot et phrase afin de les comprendre avec précision, vous les associez entre eux.


Votre temps est utilisé avec efficacité.


À la fin, vous n’aurez pas l’impression d’avoir seulement lu un texte, vous aurez acquis de nouvelles connaissances.


LECTURE ACTIVE ET LE DCG


Cette méthode peut être appliquée pour toutes les matières du DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion).


Néanmoins, les matières littéraires sont les plus susceptibles de voir la lecture active s’y insérer, telles que :


Les Fondamentaux du Droit, le Droit des Sociétés, le Droit Social :


Les disciplines juridiques sont généralement très denses..


La compréhension des règles de droit est assez compliquée d’autant plus qu’elles doivent être parfaitement maîtrisées.


En appliquant la lecture active, vous apprendrez d’une façon très approfondie grâce aux différents processus.


Le Management


La théorie des 5 fonctions de Fayol, les 5 forces + 1 de Michael Porter, la structure organisationnelle de Mintzberg…


Le Management regorge d’auteurs et de leur théorie qui doivent être connus sur le bout des doigts.


La Lecture Active pointera l’indispensable à savoir.


L’Économie


Le Marché, l’activité économique, les acteurs financiers…


Tellement de notions à connaître.


Il faut piocher dans les cours les mots-clés, faire le lien entre les différents éléments et cela demande une analyse minutieuse.


Généralement, les cours en DCG contiennent énormément d’informations.


La Lecture Active vous permettra de traiter vos textes de façon à relever tout l’essentiel et de les maîtriser en appliquant les outils qui vous correspondent.


J’espère que cet article vous aura plu et que l’application de cette méthode si intéressante vous aidera dans vos études.




Commentaires


bottom of page