top of page

Fiche métier Assistant comptable en cabinet : salaire, missions, diplôme, évolution, compétences…

Dernière mise à jour : 21 févr.


fiché métier assistant comptable en cabinet d'expertise comptable

Si vous êtes un étudiant passionné par les chiffres et que vous vous interrogez sur votre orientation professionnelle, voici un métier qui pourrait vous intéresser : l’assistant comptable en cabinet. Les cabinets d'expertise comptable offrent un terrain de jeu stimulant où chaque journée est une opportunité d'apprentissage. On aime bien dire chez Les Geeks des Chiffres que “le cabinet est la meilleure école de comptabilité”, c’est même un tremplin de taille en début de carrière dans les domaines comptables et financiers, surtout pour les débutants.

En choisissant la voie de l'assistant comptable en cabinet d'expertise comptable, vous vous engagez dans une carrière qui marie expertise, relations humaines et impact financier.


Cette fiche métier dévoile les missions clés, de la saisie comptable aux déclarations fiscales, vous offrant une vision complète de ce rôle incontournable. Prêt(e) à envisager une carrière où précision, rigueur et expertise comptent ? Suivez ce guide et explorez les opportunités qui vous attendent en tant qu'Assistant Comptable. Votre avenir financier commence ici !


💡 AU SOMMAIRE



I/ Quelles sont les activités principales du métier d'assistant comptable en cabinet d'expertise comptable ?


Sa mission principale est d'assister les experts-comptables et les comptables confirmés dans la réalisation des différentes tâches liées à la comptabilité des entreprises clientes du cabinet. L'Assistant Comptable joue un rôle clé en contribuant à la saisie des données financières, à la préparation des déclarations fiscales, et à la révision des comptes. Son appellation peut être différente selon les tailles des entreprises, par exemple, l’assistant comptable peut se nommer aussi technicien comptable, aide-comptable, assistant débutant/confirmé, collaborateur débutant ou comptable assistant.


Travailler comme assistant comptable dans un cabinet offre l'opportunité de travailler sur une variété de dossiers, couvrant différents secteurs d'activité et tailles d'entreprises. Cette diversité est enrichissante et contribue à l'acquisition d'une expérience variée.

Muni d’un portefeuille de client attitré, l’expert-comptable ou le chef de mission qui le supervise s’assure du bon déroulé de ses tâches quotidiennes.


👀 Parmi les activités principales qui lui sont confiées, il y a :


La saisie comptable et les déclarations fiscales :


L'Assistant Comptable effectue la collecte minutieuse des pièces comptables nécessaires auprès des clients, comprenant notamment les factures, relevés bancaires, et échéanciers d'emprunt.

Une fois les documents rassemblés, il procède à la saisie méticuleuse des informations pertinentes dans le logiciel comptable, assurant ainsi l'exactitude et la cohérence des données financières.

L'Assistant Comptable est également chargé du calcul précis et de l'établissement des déclarations fiscales et sociales, notamment la TVA, en respectant les échéances mensuelles ou trimestrielles imposées par la réglementation.

Enfin, pour finaliser le processus, il prépare les bordereaux d'envoi de règlement destinés aux clients ou effectue la télétransmission au Centre des Impôts, agissant ainsi en conformité avec les mandats établis par les clients.


La révision des comptes et la préparation des comptes annuels :


L'Assistant Comptable s'engage dans la justification exhaustive ou partielle des comptes de l'entreprise, assurant la fiabilité des informations comptables pour un rendu fidèle de la situation financière.

Dans le cadre de la révision des comptes, il effectue une vérification minutieuse de la saisie comptable, contrôle les pièces justificatives, et examine les charges au réel, garantissant ainsi la conformité et l'intégrité des données.

Une fois la phase de révision accomplie, l'Assistant Comptable se charge de la préparation méticuleuse d'un projet de bilan, qu'il transmet ensuite au Chef de mission ou à l’expert-comptable pour validation et approbation. Une fois validé, il peut sortir la liasse fiscale et les documents juridiques associés.

Parallèlement, il rédige des commentaires de gestion pertinents, renseigne les tableaux de bord avec les calculs de marges et les prévisions de trésorerie, et extrait la liasse fiscale, contribuant ainsi à la compréhension approfondie de la santé financière de l'entreprise.


L’établissement des fiches de paie et les déclarations sociales :


L'Assistant Comptable peut également être impliqué dans la gestion des dossiers sociaux. Il participe à l'établissement des fiches de paie en rassemblant les informations relatives aux salaires, aux heures travaillées, et aux éventuelles primes. En outre, il s'occupe des déclarations sociales associées, veillant à la conformité avec la législation en vigueur.

Cette dimension supplémentaire enrichit son rôle en lui conférant une polyvalence appréciée dans le domaine de la comptabilité et de l'administration des entreprises.

Son niveau de responsabilités est variable en fonction de la formation et de son expérience professionnelle.


II/ Quelles sont les perspectives d'évolution pour un assistant comptable en cabinet d'expertise comptable ?


Les perspectives d'évolution ⤴️ pour le métier d'assistant comptable en cabinet d'expertise comptable sont variées et dépendent en grande partie de l'engagement individuel, de la formation continue et des opportunités au sein du cabinet. La carrière d'un assistant comptable peut évoluer de manière significative au sein du cabinet, avec des possibilités d'accéder à des postes de responsabilité, de se spécialiser ou même de préparer le diplôme d'expert-comptable.


Du métier d'assistant comptable en cabinet au collaborateur comptable confirmé


Après quelques années d'expérience, un assistant comptable peut évoluer vers un poste de collaborateur comptable, où il gérera de façon plus autonome un portefeuille de clients. En devenant chef de mission, il supervise les dossiers de plusieurs clients, coordonne le travail des assistants et assure la relation client.


De l’assistant comptable à l’expert-comptable


L'évolution naturelle pour qui souhaite atteindre le sommet de la profession est de devenir expert-comptable. Cela nécessite de poursuivre les études pour obtenir le Diplôme d'Expertise Comptable (DEC) après le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) et le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion). C'est un parcours exigeant mais très valorisé, ouvrant la voie à la création ou à la reprise d'un cabinet d'expertise comptable. Devenir expert-comptable n’est possible pour un assistant comptable que s’il obtient le DEC.

Se spécialiser dans un domaine précis (audit, fiscalité, gestion de patrimoine, conseil en entreprise, etc.) peut être une voie d'évolution intéressante. La spécialisation peut offrir des opportunités de carrière enrichissantes et bien rémunérées.


De l’assistant comptable au DAF


Bien que plus courante en entreprise, l’assistant comptable peut devenir à terme responsable comptable ou DAF s’il se munit d’une excellente expérience professionnelle. Cette évolution est aussi envisageable dans de grands cabinets d'expertise comptable qui gèrent des dossiers complexes nécessitant une gestion financière et comptable de haut niveau.


De l’assistant comptable à des nouveaux métiers en cabinet


La révolution comptable bat son plein, transformant profondément le paysage des métiers traditionnels en cabinet. Dans cette vidéo, nous explorerons trois exemples emblématiques de ces nouveaux rôles émergents :



Cependant, ces exemples ne sont que la pointe de l'iceberg, car de nombreuses autres spécialisations voient le jour, témoignant de l'évolution dynamique de la profession comptable.


III/ Pourquoi choisir la voie de l'assistant comptable en cabinet d'expertise comptable ?


Un métier “tremplin” pour commencer sa carrière en comptabilité


Le poste d'assistant comptable est souvent considéré comme un point de départ idéal pour quiconque souhaite faire carrière dans la comptabilité. Il permet d'acquérir une expérience pratique et de comprendre le fonctionnement interne d'un cabinet d'expertise comptable.

Les cabinets d'expertise comptable sont des environnements propices à l'apprentissage continu 🤓. Ils offrent souvent des formations internes, l'accès à des logiciels comptables de pointe et la possibilité de travailler aux côtés d'experts-comptables et d'autres professionnels expérimentés.


Travailler dans un cabinet d'expertise comptable expose à un large éventail de professionnels, tant au sein du cabinet qu'à travers la clientèle. Cela permet de construire un réseau professionnel solide, bénéfique pour la carrière à long terme.


Développer des compétences transversales en Cabinet d’expertise comptable


Au-delà des compétences techniques en comptabilité, travailler en cabinet permet de développer des compétences en communication, en gestion du temps, en organisation et en service client, qui sont précieuses dans toutes les carrières. Choisir de devenir assistant comptable en cabinet d'expertise comptable est donc un choix stratégique pour ceux qui aspirent à une carrière riche et diversifiée dans le domaine de la comptabilité et de la finance, offrant de solides fondations pour l'avenir.


Une stabilité et une sécurité de l’emploi


Sans oublier que la comptabilité est un domaine indispensable à toutes les entreprises, garantissant une certaine stabilité d'emploi. La demande pour des professionnels qualifiés dans ce secteur reste forte, offrant de bonnes perspectives de sécurité d'emploi.


IV/ Quels sont les compétences et le niveau d’étude requis pour un assistant comptable en cabinet d'expertise comptable ?


Devenir assistant comptable en cabinet d'expertise comptable demande un mélange de compétences techniques, de soft skills, et un certain niveau d'études en comptabilité. Ce mélange permet d'assurer non seulement la compétence dans l'exécution des tâches comptables mais aussi une intégration réussie dans l'environnement professionnel du cabinet.


Les Compétences techniques essentielles pour devenir assistant comptable


Les compétences techniques représentent le socle de connaissances spécifiques nécessaires pour accomplir les tâches quotidiennes d'un assistant comptable. Ces compétences incluent :

  • Maîtrise de la comptabilité : Une compréhension solide des principes et de la tenue de la comptabilité est cruciale. Cela inclut la connaissance des normes comptables, la capacité à effectuer des écritures de journal, et la préparation des états financiers de clôture.

  • Utilisation de Logiciels Comptables : La capacité à utiliser des logiciels comptables tels que Pennylane, Tiime, Cegid ou Sage est essentielle pour la saisie des données, la gestion de la paie (avec Silae par exemple), et d'autres tâches comptables automatisées.

  • Compétences en fiscalité et en droit social : Une connaissance de base de la législation fiscale et sociale, permettant de préparer les déclarations fiscales et sociales simples et de comprendre les implications fiscales et sociales pour les clients.

  • Connaissance des spécificités du secteur et/ou des métiers des clients : La culture business : Avoir une culture business permet à l'assistant comptable de fournir des conseils et des services plus pertinents. Chaque secteur (industriel, services, non-profit, etc.) a ses propres défis, modèles économiques, et implications fiscales. Une familiarité avec le secteur d'activité des clients aide à anticiper leurs besoins spécifiques et à proposer des solutions adaptées.

  • Maîtrise de l'anglais des affaires 🇬🇧 : La maîtrise de l'anglais est de plus en plus essentielle dans un contexte globalisé, surtout pour les cabinets ayant une clientèle internationale ou pour ceux qui traitent avec des normes comptables internationales. Mais pas besoin d'être bilingue, un niveau B1/B2 y est suffisant. La capacité à communiquer, à lire, et à rédiger des documents financiers en anglais est un atout majeur, permettant de gérer les transactions internationales, de comprendre la législation et les normes comptables internationales, et de participer à des formations ou des séminaires professionnels en anglais.


Les Soft Skills clés pour être un bon assistant comptable


Les compétences comportementales, ou soft skills, jouent un rôle crucial dans le succès d'un assistant comptable, notamment :

  • Communication efficace et empathie : La capacité à communiquer clairement, tant à l'écrit qu'à l'oral, avec les clients et de comprendre leurs problématiques, est essentielle pour expliquer les informations comptables complexes de manière compréhensible. L’empathie est un must have pour aider les clients à se sentir accompagner et le conseiller au mieux.

  • Sens de l'organisation et de la rigueur : Être capable de gérer efficacement son temps et de prioriser les tâches est crucial dans un environnement où les deadlines sont fréquentes. La rigueur est fondamentale dans le métier d'assistant comptable, car elle assure la précision des enregistrements financiers et le respect des normes comptables.

  • Esprit d'équipe et discrétion : La capacité à travailler efficacement au sein d'une équipe, en collaborant et en partageant les informations, est essentielle dans un cabinet d'expertise comptable. La discrétion est primordiale, car un assistant comptable traite des informations financières sensibles. Il est essentiel de respecter la confidentialité des données des clients et de l'entreprise.

  • Adaptation, réactivité et autonomie : Un assistant comptable doit être capable de s'adapter aux nouveaux logiciels comptables, aux modifications des lois fiscales, et aux spécificités de chaque client. De même, la réactivité est tout aussi importante, permettant de répondre rapidement aux demandes des clients, aux urgences comptables, et aux changements de dernière minute. Une bonne gestion du stress et une capacité à prioriser les tâches urgentes sont indispensables.


Le niveau d'étude requis de l’assistant comptable


Le niveau d'étude nécessaire pour occuper un poste d'assistant comptable varie selon les cabinets, mais il existe des standards généraux :

  • Formation en Comptabilité : Un BTS Comptabilité et Gestion (Bac+2), un BUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) option finance-comptabilité (Bac+3) ou un DCG Diplôme de Comptabilité et Gestion est souvent le minimum requis.

  • Poursuite des Études : Pour ceux qui visent une évolution rapide, poursuivre jusqu'au DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion - Bac+5) ou au Master CCA peut être bénéfique.


V/ Quel est le salaire moyen d'un assistant comptable en 2024 ?


Le salaire moyen d'un assistant comptable en France en 2024 varie en fonction de l'expérience et du lieu de travail. Pour un débutant, le salaire peut aller de 1 800 € brut par mois (1 404 € net) à 2 300 € brut par mois (1 794 € net)🤑.

Avec de l'expérience, le salaire moyen peut s'élever à environ 2 500 € brut par mois, hors prime de bilan.

bottom of page