top of page

De la cuisine à la comptabilité : ma reconversion scolaire assumée

Dernière mise à jour : 25 janv. 2022




> Quel métier souhaitez-vous faire plus tard ? 🧐


C’est une question qui nous est continuellement posée par le corps enseignant pour nous aider à nous orienter vers le parcours d’études "idéal".


Certains élèves ont la réponse sur la pointe de la langue, tandis que d’autres, ont plus de difficultés à en trouver une. 😞


Et malheureusement, le taux du groupe 2 est bien plus élevé.


> Comment cela se fait-il ?


La solution est simple : Les écoles manquent cruellement de ressources en termes d’orientation. 😩


Que ce soit :

  • Des tests de personnalité

  • Des interventions de professionnels qui expliquent leur quotidien

  • Des salons des métiers…

Ces différentes options sont manquantes dans les établissements scolaires et nous les premiers.


De mon côté, j’aurais aimé réaliser ces alternatives pour découvrir ce qui correspondrait parfaitement à ma personnalité.


Mais ce ne fut pas le cas et je pense, sans nul doute, que j’aurais pu éviter certaines “erreurs de parcours”. 🥺


Néanmoins, mon expérience m’a permis de réunir 5 précieux conseils que je souhaite partager avec vous, en espérant de tout cœur pouvoir vous aider.


🎁 Si vous vous retrouvez perdu dans vos études, cet article est fait pour vous.


Sans plus attendre, je vous dévoile les 5 leçons que j’ai retenues de mon parcours d'études :


Introduction 📝



Je me revois 15 ans en arrière (dis comme ça, je me sens vieille 👵🏽), à rêver d’une carrière d’enseignante.


C’était mon ambition ! 🤩


Je me souviens de mon institutrice de CM1 et CM2, c’était la meilleure de toutes et je m’imaginais déjà faire la même profession.


Elle m’envoyait presque tous les jours au tableau pour écrire les cours de Géographie ou d’Histoire. Je me sentais fière, vous n’avez pas idée ! 😎


Pour vous dire, mon père nous avait même fabriqué un tableau pour qu’on puisse jouer à la maîtresse avec mes sœurs, c’était notre loisir préféré !


J’ai toujours été une bonne élève, sans aucune prétention.


Première de la classe, élue meilleure élève de 6ème au collège avec une moyenne de 17,5/20 (j’avais même eu une récompense : 2 places pour le cinéma) et tout comme Soumaya, une collection de félicitations et de tableaux d’honneur (que je garde jusqu’à ce jour 🤗).


J’avais déjà mon parcours scolaire à réaliser tout tracé… Jusqu’au jour où tout a basculé.


À cause de quoi ? L’émission TOP CHEF ! 👩🏽‍🍳


Je suis tombée sous le charme et là c’était la révélation. Oui, c’est ça que je veux ! Créer, inventer, tester et cuisiner… Faire de l’art gastronomique !


Pour ce faire, il fallait que j’intègre une 2nde Bac Pro Cuisine.


> Est-ce que je l’ai fait ?


Eh bien, figurez-vous que non ! Vous me demanderez sûrement pourquoi et je vous réponds simplement par “J’ai suivi ce que l’on m’a dit”.


Leçon n°1 : Ne laissez personne décider de votre cursus 🙅🏽‍♀️



Je me remémore chaque mot de cette enseignante qui a bouleversé ma trajectoire : “Tu es bien trop intelligente pour aller en lycée professionnel, tu vas gâcher ta vie” !


Imaginez-vous une jeune fille de 14 ans entendre ces paroles, tout en sachant que j’étais à 2 semaines de ma décision finale pour candidater et m’inscrire en Bac Pro Cuisine.


Je me souviens avoir quitté cette salle de classe anéantie. 😢


Je me posais sans cesse la question :

“Pourquoi associer l’intelligence à un diplôme ?”

Si c’est ce que je veux, pourquoi ne me laisse-t-on pas faire ?

Sans vous mentir, j’étais vraiment déboussolée 🧭 !


Je ne comprenais pas pourquoi personne ne me soutenait au collège…

Pourquoi me faisaient-ils culpabiliser de l’orientation que j’avais choisie ?

Pourquoi disait-elle que j’allais gâcher ma vie sachant que c’était le métier de mes rêves ?


Malencontreusement, j’ai suivi son conseil et je me suis réorientée en Lycée Général, plus précisément en 2nde SES + SI (Sciences Économiques et Sociales + Sciences de l’Ingénieure).

Tout le monde était content de ce choix qu’ils jugeaient parfait pour mon niveau.


> Mais, moi dans l’histoire ? Avais-je mon mot à dire ? 🤷🏽‍♀️


Pendant longtemps je me disais que non ! Que j’avais bien fait de suivre leur conseil. Mais, dès la rentrée, c’était le KO total.


Je me retrouvais à aller en cours “par obligation” et non pas parce que j’aimais y aller. Je ne m’intéressais pas à ce que le professeur enseignait. Résultat : De première de la classe en 3ème avec 14 de moyenne, je suis passée au rang de 5ème avec 11 de moyenne générale. 😰


C’était le choc pour moi, du jamais vu ! Je me demandais ce que je faisais de ma vie. Pourquoi m’imposer tout ça ?


Ce mélange d’émotions se faisait ressentir sur mes notes qui étaient de plus en plus basses.


Conclusion : J’étais perdue et je m’obligeais à faire quelque chose que je n’aimais pas.


Quelle leçon puis-je soulever de cette expérience ? 🤔


Malheureusement, il y aura toujours quelqu’un pour vous couper les ailes en cours de chemin.


Que ce soit un ami, un prof, la Conseillère d’Orientation ou même un membre de la famille.


Il faut savoir que vos rêves ne seront jamais ou presque jamais alignés avec ce que l’on prévoit pour vous.


Mais dans cette histoire, qu’est-ce qui importe le plus ? Vous ou l’avis des autres ? 🤨

Je me suis laissée, par le passé, influencer par des personnes qui pensaient mieux me connaître que moi-même.


Pour moi, ce qu’elle me disait commençait à faire du sens : Mes notes me permettent de viser plus haut.


  • Et comment ça “plus haut” ?


C'est révoltant mais la société impose une image fixe des métiers de rêve. Ce sont ceux qui rapportent le plus en terme : d’argent, de reconnaissance, d’années d’études…


Et une liste se construit automatiquement :

  • 👨🏻‍⚕️ Médecin

  • 🧑🏻‍⚖️ Avocat

  • 👩🏻‍🏫 Enseignant

  • 👩🏻‍💻 Expert-Comptable


Pourquoi des professions comme “Cuisinier”, “Comptable”, “Assistante juridique”... N’ont pas le même impact dans l'esprit collectif ?


Cette idée sans queue ni tête démotive de nombreux étudiants, qui se retrouvent très souvent à penser qu’ils ont choisi un “sous-métier”.


Et la seule chose qui me vient à l’esprit c’est “MDR” 🤣(mort de rire) !


Sachez que vos capacités ne doivent pas être limitées par les parcours d’études ou carrières que la société vous inflige.

Vous souhaitez devenir “Commercial” ? Foncez !

“Serveur” ? Foncez !

“RH” ? Foncez !


Il n’existe pas de “SOUS-MÉTIERS”, il existe une multitude de carrières les unes plus belles et intéressantes que les autres. 😍


Et si c'était à refaire ?


✅Je suivrais mon instinct

❌ Je ne céderais pas face à la pression infligée


Et vous :


Mettez-vous en tête que la profession parfaite est celle dont vous êtes passionné et que vous souhaitez de tout cœur

✅ Ne prenez que le côté positif de ce que l'on peut vous dire

❌ Ne laissez personne décider à votre place

❌ Ne vous laissez pas influencer

❌ N'abandonnez pas vos rêves professionnels


Leçon n°2 : N’ayez pas peur du changement 😰



À la fin du 2ème trimestre de la 2nde, il fallait choisir son orientation pour la 1ère.


Mais cette fois-ci, je me disais que je ne me laisserais pas faire une deuxième fois et j’ai saisi cette opportunité pour réaliser ce que je souhaitais depuis 1 an : Intégrer le BAC Pro Cuisine. 👩🏽‍🍳


Bien évidemment, toute ma famille était derrière moi à m’épauler dans ce choix et super heureuse de savoir que mon rêve commençait.


Je me rappelle des heures passées dans le bureau du proviseur à essayer de le convaincre de cette réorientation.


Il ne comprenait pas ma décision mais fut le seul à me soutenir dans l’établissement.


Après d’innombrables coups de fil au proviseur d’un autre lycée, le verdict tomba : J’étais acceptée directement en 1ère Bac Technologique Hôtellerie-Restauration.


Ce n’était pas le Bac Pro Cuisine, mais je ne m’importais pas, tant qu’il y avait de la Cuisine 🥘, j’acceptais tout cursus.


Et là, nouveau challenge : Réussir à suivre les cours de Première et rattraper ceux de Seconde.


Dans ma tête, cela était de moins ! J’étais surexcitée 🤗 à l’idée d’entamer le début de mon parcours pour la profession de mes rêves.


5 Septembre 2012 : Rentrée des classes et jour de mon anniversaire ! Remplie de stress et angoisse d’un côté, et de joie et excitation de l’autre.


C’était le meilleur cadeau que je pouvais imaginer : Un nouveau départ, et surtout, celui que je voulais le plus au monde.


Avec beaucoup d’efforts, j'ai décroché mon BAC et tout naturellement, je me suis dirigée vers le BTS Hôtellerie-Restauration. 🥳


Et ce fut la meilleure décision de ma vie !


Au programme de la 1ère année du BTS, un sacré mélange de matières :

  • Professionnelles :

  • 🍛 Cuisine

  • 🤵🏻‍♂️ Restauration

  • 🛌🏻 Hébergement

  • Générales :

  • 🇬🇧 Langues vivantes

  • 🧑🏻‍⚖️ Droit

  • 📊 Économie

  • 💶 Gestion et Finance


Je faisais face à de nouvelles disciplines générales qui attiraient énormément mon attention et plus particulièrement, la Gestion et Finance. 🤑


Et là c'est la révélation.


Je suis tombée éperdument amoureuse de cet enseignement qui réunissait : Comptabilité, Gestion et Finance.

Débit, Crédit, TVA… Tout sujet me fascinait, et ça grâce à une prof exceptionnelle, qui avait une patience sans égale pour enseigner. 🤩


Elle m’a transmis cette passion pour les chiffres d’une façon que je ne peux vous expliquer, je ne la remercierai jamais assez ♥️!


Et toute cette délicatesse qu’elle avait en donnant ses cours m’a permis d’obtenir une moyenne de 17.


Je ne ratais aucun de ses cours et je me retrouvais complètement dans mon domaine de prédilection.


Bien sûr je me suis posé d'autres questions sur mon orientation scolaire :

Qu'est-ce qui me comble les plus ? La cuisine ou la comptabilité ? 🔪📉

Dans quel métier je me vois plus tard ?


Sans nul doute, c’était la Comptabilité ! 🧾

Originaire de la Guyane Française, je vins en Métropole pour réaliser un stage de 4 mois au sein d’un grand hôtel.


Voyant que les portes pour me réorienter en Comptabilité étaient plus nombreuses ici, j'ai décidé de tout quitter pour m’y installer et débuter ce nouveau défi. 💪🏽


Quelle leçon puis-je soulever de cette expérience ? 🤔


Tout au long de votre cursus, il se peut que vous fassiez face à des doutes, des remises en question ou même des changements.


C’est totalement normal !


Parfois, nous retrouvons plus notre personnalité dans une matière spécifique que dans une autre.


Mais rassurez-vous, ce n’est pas grave ! 🧘🏽‍♀️


Il ne faut absolument pas avoir peur de cette situation. Regardez le bon côté des choses, cela vous a permis de vous découvrir, et plus particulièrement de relever, vos compétences et les caractéristiques de votre personne.


Ce temps ne sera jamais comptabilisé comme perdu mais comme NÉCESSAIRE pour comprendre ce qui vous plaît réellement. 🥰


Mon mantra : mieux vaut changer sa trajectoire en cours de route vers une direction désirée plutôt que de continuer vers cette voie qui ne vous intéresse plus, voire vous repousse.

Le retour sera bien plus éprouvant !


Et si c'était à refaire ?


✅ Je n'y changerais absolument rien ! Best decision of my life 😎


Et vous ?


Si vous suivez une formation qui ne vous correspond plus :


Profitez de l'occasion pour faire un récapitulatif de votre parcours (points positifs et négatifs)

Analysez les options envisageables et réalisables

❌ Ne soyez pas simple spectateur pour éviter les regrets

❌ N'ayez pas peur des changements

✅ FONCEZ !


Leçon n°3 : Ne baissez jamais les bras 🤓



Août 2015 : Je commence une recherche sans fin d’une école qui m’accueillera pour un BTS Comptabilité et Gestion.


Malheureusement, je ne me suis pas prise à l’avance et aucun établissement n’avait de places disponibles ou ne donnait continuité à ma candidature. 😓


Ce fut une époque très difficile pour moi. Loin de ma famille et désireuse de débuter mon parcours comptable, je me retrouvais début Septembre sans école.


Je me souviens avoir été déçue de moi-même et complètement perdue. 😥


🤨 Qu’est-ce qu’une étudiante en hôtellerie-restauration vient faire en Compta-Gestion ?

C’était la fameuse réponse qui me revenait toujours accompagnée d’un joli refus.


Je m’étais mis en tête que je n’allais pas réussir à trouver un lycée pour mon BTS car mon CV ne me donnerait pas cette chance.


À un moment donné, j’ai même voulu baisser les bras et étais d’accord avec ce que l’on me disait.


“C’est vrai Kelly, tu n’as pas le diplôme exigé pour réaliser des études comptables !” 😔


J’ai mis de côté mes projets pour chercher un emploi que je réussis : Assistante de clientèle dans un centre d’affaires.


C’était bien mais je n’étais pas comblée. Je me réveillais chaque jour par obligation, avec la boule au ventre.


Vais-je faire cela toute ma vie ? ☹️


Je me répétais sans cesse cette fameuse citation de Confucius :

“Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie”. 🥳

Malgré tous les refus que j’eus par le passé, je me donnais une nouvelle chance pour le BTS CG et je me suis inscrite sur ParcourSup l’année d’après.


Et là, BINGOOOOOOO !

Que des NON ! 🥲😭🤡



Encore une fois, le schéma se reproduisait.


Mais, je n’ai pas baissé les bras et suis allée personnellement voir la directrice d’un lycée qui avait déjà refusé ma candidature.

Et encore et toujours le même problème : Impossible de donner suite à votre demande car vous n’avez pas le niveau. 🤷🏻‍♀️


Je me souviens avoir pris mon bulletin de BTS Hôtellerie-Restauration et lui avoir montré mes 17 de moyenne en Gestion et Finance avec comme appréciation “Un niveau solide et un travail mené de façon sérieuse et intelligente” (oui, j’ai toujours mes bulletins 😅).


Et sans même lui laisser le temps de répondre, je lui ai montré ma motivation et détermination.


Je lui ai exposé tout mon projet professionnel et le chemin que j'allais parcourir pour l’atteindre.


Quelques minutes après, je suis sortie de son bureau en bondissant de joie et un merveilleux sourire aux lèvres : J’avais été acceptée et j'allais commencer les cours dans 1 mois. 😎


Quelle leçon puis-je soulever de cette expérience ? 🤔


Il est possible que certaines personnes ne prennent pas au sérieux vos projets, que vous vous dîtes peut-être qu’il est bien trop tard pour réaliser des études ou une formation, que vous soyez aussi refusé dans une école…


Oui, nous ne sommes pas dans le monde des bisounours 🐻, des NON, on en reçoit tous les jours.


Mais il ne faut pas laisser un refus vous faire abandonner vos ambitions !

Vous avez reçu un NON dans un lycée ou une université, essayez-en une autre. Si ce n’est pas cette année, ça sera l’année prochaine. 😃


Dîtes-vous que ce temps passé à faire autre chose ne sera pas perdu. Il vous permettra d’établir des stratégies pour mener à bien ce que vous souhaitez entreprendre.


Et si vous travaillez dans un domaine totalement différent, il n’y a pas de soucis, bien au contraire, cela diversifiera et forgera vos compétences.


Et c’est très apprécié !


Lorsque l’on a un projet spécifique, toute notre force et détermination doivent être concentrées 🧪en lui.


Soyez le premier à croire en vous !

Si vous ne croyez pas en vous, qui le fera ? 🧐

Ne laissez personne vous faire douter de vos capacités. Oui, vous en êtes capables et vous allez réussir, peu importe le temps que ça prendra. Il suffit d'y croire.


N’ayez pas peur d’entamer des études à 25, 30, 40 ans. Si c’est ce que vous souhaitez, FONCEZ et surtout, ne baissez jamais les bras ! 💪🏻


La réalisation de votre rêve professionnel dépendra en partie de votre persévérance !


Et si c'était à refaire ?


❌ Je n'attendrais pas 1 an

✅ Je dresserais une liste de mes aptitudes

✅ J'irais en personne soumettre ma candidature


Et vous ?


❌ Ne vous démotivez pas à cause d'un NON

✅ Réalisez une liste de vos compétences acquises

✅ Exprimez "personnellement" votre détermination (lorsque cela est possible)

✅ Croyez en vos capacités et en vos projets

✅ Soyez persévérant


Leçon n°4 : Ne vous mettez pas la pression 😭



Septembre 2016 : C’est la rentrée et je me retrouve totalement dans mon élément. Entre la Comptabilité, la Fiscalité et la Gestion, je suis comblée.


Cela se traduit dans mes notes et moyennes :

  • Compta (P1) : 15,50

  • Fiscalité (P3) : 15

  • Social (P4) : 17

  • Gestion (P5) : 18


J’étais fière de moi, et surtout, heureuse d’avoir trouvé ma voie. 🥰


J’ai obtenu mon BTS Comptabilité et Gestion en candidat libre (pour la 2ème année) avec une moyenne de presque 14, composée :

  • D’excellentes notes : 16 - 15 - 17 - 19

  • Et de moins bonnes : 11 - 12 (merci les 6 en mathématiques, comme quoi, un comptable n’est pas forcément bon en Maths 🥲).


Je me lance ensuite dans la préparation du DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion).


Je suis acceptée dans un lycée public et je poursuis mon rêve. 🤩


Malheureusement, en début d’année, mes émotions et plusieurs évènements font naître un début de dépression chez moi.


Je me mets beaucoup de pression et je commence à suffoquer sous la tonne de travail qui m’est demandée.


Une mauvaise note me fait perdre le contrôle de moi-même et me plonge dans une terrible démotivation. 😖


J’essaye tant bien que mal de remonter la pente et je me dis qu’une mauvaise note ne doit pas être source d’abandon.


Mais en analysant 🧐 ma situation, j’ai pu constater que cette pression avait d’autres provenances :

  • La volonté de bien faire

  • L’idée que mes parents soient fiers de moi

  • L’envie d’aider ma famille

  • Réussir à aller le plus loin possible

  • Me prouver à moi-même que j’étais capable


J’ai dû revoir toutes mes priorités, et conclusion, ma santé passait avant tout. Je me suis permise 6 mois de remise à pieds afin de repartir de plus belle.


Et ce choix s’est révélé gagnant ! 🍾

J’ai refait ma 2ème de DCG, chose que je n’aurais jamais imaginée par le passé au vu de mon parcours sans aucun redoublement.


Est-ce que je le regrettais ? Pas du tout ! 😁


Et mes notes le prouvaient : des 17,5 en Droit Fiscal et Finance, des 15 en Comptabilité


J’ai laissé de côté toute cette pression et me suis laissée bercer 😴 par ma passion.


Quelle leçon puis-je soulever de cette expérience ? 🤔


Lorsque l’on étudie sous une exigence accrue, le risque d’abandon peut être bien plus élevé que la normale.


Au final, on s’inflige une énorme pression pour absolument rien, mis à part un découragement.


Avant toute chose, il est important de savoir que tout ce que vous faites aujourd’hui, vous ne le faites que pour vous et votre avenir.

Bien sûr, je comprends tout à fait la volonté de se challenger et rendre fiers ses proches, je l’ai moi-même fait. 😬


Mais est-ce que cela est nécessaire au détriment de notre santé mentale et de la réussite de notre diplôme ?


Et si c'était à refaire ?


✅ J'accepterais une mauvaise note et essaierai de comprendre son origine

❌ Je ne me mettrais pas autant de pression


Et vous ?


✅ Mettez en place des méthodes d'apprentissage qui vous correspondent

✅ Ne sortez jamais d'une salle sans avoir compris le cours

✅ N'ayez pas peur de ne pas comprendre : Vous êtes là pour apprendre

✅ Pensez à vous avant tout

❌ Une mauvaise note n'est pas un échec mais l'opportunité d'identifier vos erreurs pour mieux faire

❌ Ne vous mettez pas inutilement de la pression : Vous allez réussir !

❌ Si vous suffoquez, prenez du temps pour vous !


Leçon n°5 : Mettez-vous à la pratique 🏋🏽‍♀️



Novembre 2017 : En 2ème année de BTS Comptabilité et Gestion, un stage de 4 semaines devait être effectué.


Pour vivre la réalité du quotidien d’un Expert-Comptable, je me suis retournée vers un poste d’Assistante Comptable au sein d’un cabinet d’expertise comptable. 👩🏽‍💻


Je voulais plus que tout voir chaque mission de ma profession de rêve : De la saisie comptable au conseil aux chefs d’entreprise, tout m’intéressait fortement.


Ce fut 1 mois essentiel qui m'a permis de confirmer ma décision d’orientation. 🤌🏽

Je prenais plaisir à réaliser toutes les tâches qui m’étaient confiées. Chaque matin était un nouveau challenge à relever et j’étais toujours super excitée de me rendre au cabinet.


Quelle leçon puis-je soulever de cette expérience ? 🤔


Il est intéressant, voire primordial de réaliser un stage ou un job étudiant (ou même d’été) afin de vous assurer de votre voix.


> Ce n’est pas nouveau que la pratique diffère de la théorie.


Vous devez saisir toute opportunité qui vous permettra de renforcer vos choix d’orientation.


Cela peut s’avérer très révélateur ! 😊


Votre avenir sera conforme à ce que vous verrez au cours de cette découverte professionnelle.


Vous comprenez donc son importance ! 😉


Et si c'était à refaire ?


✅ J'aurais réalisé mes 2 stages de BTS CG dans un cabinet d'expertise comptable

✅ Je chercherais à travailler les étés dans le même type d'établissement


Et vous ?


✅ Essayez de réaliser des stages qui se rapprochent au maximum du métier voulu

❌ N'attendez pas d'avoir des stages pour vous enrichir professionnellement


Et aujourd’hui ? 🧐


Au cours de ma 2ème année de DCG, je décide de créer une chaîne YouTube 🎬 pour aider les étudiants qui se retrouvent dans l’une des situations suivantes :


📚 Manque d’organisation

😩 Absence de motivation

🤯 Difficulté à apprendre


Je prends plaisir à les aider ! Chaque vidéo est faite avec une énorme volonté d’apporter une solution à leur problème et surtout, les aider à persévérer.


Je suis très fière de moi de pouvoir aider de nombreux étudiants qui m'envoient chaque jour, des messages et commentaires qui me font chaud au cœur ! 🥰♥️


La phase des examens de DCG 3 approche et je décide de prendre une ressource supplémentaire pour m’épauler. Je cherche un peu partout et ne trouve que des formations à plus de 2 000 €. 😮‍💨


Je change de stratégie et je cherche des vidéos explicatives sur YouTube et je tombe sur THE pépite : Les Geeks des chiffres.


Et là, bingoooo, ils ont des formations. 🥳


Je décide de m’abonner et je tombe amoureuse des cours. Un partenariat m’est proposé par la suite et je l’accepte. J’étais tellement heureuse. 🤩


À ce moment, je n’imaginais même pas qu’une porte d’emploi s’ouvrirait pour moi.


Quelques mois plus tard, je signe mon CDI au sein des Geeks des Chiffres et je suis comblée par ce que je fais : La réunion de toutes mes passions en 1 seul métier :


👩🏽‍🏫 L’aide aux étudiants

🎓 Le DCG et bientôt le DSCG

✍🏽 L’écriture


Mais, as-tu laissé ton rêve professionnel de côté Kelly ?


La réponse est NON ! Il est encore ancré en moi et pour tout vous dire, je continue mes études à côté en candidat libre.


Je n’ai pas fermé cette porte qui me tient à cœur. ♥️


Je vis, tout simplement et intensément, cette aventure de dingue qui me permet de dégager une meilleure version de moi chaque jour.


Il est probable que nos ambitions ne soient plus les mêmes que dans le passé.

On ne sait pas de quoi est fait demain, vivons donc pleinement "l'aujourd'hui". 🤗


Quelle leçon puis-je soulever de cette expérience ? 🤔


La vie est faite de changements qui nous permettent de nous forger et diversifier nos compétences.

Mais surtout, de nous montrer que rien n’est jamais comme on le prévoit au départ.


Sur le chemin on rencontrera des déviations et des changements de voies 🛣 que nous n’aurions jamais envisagés.


Parfois, ils nous révèlent des côtés de notre personnalité que nous ne connaissions pas en profondeur.


Il ne faut pas prendre peur ou se fermer entièrement à ces remaniements.

Ils peuvent réveiller de nouvelles vocations en vous. 🤓♥️


Conclusion 🔚


Vous pourrez, au cours de votre parcours scolaire, faire face à une des situations que j’ai vécues, et il n’y a aucun mal.


😇 Cependant, vous saurez comment réagir lorsque ce sera le cas.


N’ayez pas peur de ne pas avoir un chemin “parfait”.


À vrai dire, la trajectoire sans faute est celle qui vous permettra de trouver votre vocation. 😎

La phrase qui résume mes expériences scolaires et que je souhaite à tout prix que vous reteniez :

“Ne laissez personne vous couper les ailes en cours de route, si vous rêvez d’une carrière spécifique, n’abandonnez pas et foncez sans vous laisser influencer, vous en êtes capable !” ♥️

Et vous, quelle leçon pouvez-vous soulever de votre parcours d’étude ? 🤓




bottom of page