DCG en candidat libre : Conseils pour réussir 🔥



Conditions et inscription pour passer le DCG en candidat libre 👩🏻‍💻👨‍💻


Comme pour tous, que ce soit en candidat libre ou non, l'inscription au DCG comporte certaines conditions. Pour passer ce diplôme, il faut être titulaire d’un Baccalauréat, ou d’un diplôme/titre admis en dispense du baccalauréat en vue de l’inscription dans les universités, ou de deux unités d’enseignement du CNAM, ou d’un diplôme homologué au niveau I, II, III ou IV figurant sur la liste d’homologation des titres et diplômes de l’enseignement technologique (arrêté du 17 juin 1980), ou d’un diplôme enregistré au niveau I, II, III ou IV du R.N.C.P.

Lors de votre pré-inscription, vous devrez juste préciser votre qualité de “Candidat individuel”. Cela doit être fait en ligne sur le site internet de la Maison des Examens.

Il faudra sélectionner les matières que vous souhaitez passer, sans oublier de mentionner vos éventuelles dispenses obtenues.


Je veux voir mes dispenses.



Vous recevrez ensuite par mail votre confirmation d’inscription au DCG qu’il faudra retourner par lettre recommandée pour la validation finale de l’inscription aux examens.

Sinon, il n’existe aucune autre condition pour passer le DCG en candidat libre. N’importe qui peut s’inscrire au DCG avec ce statut.

La vraie seule condition est plutôt d’ordre organisationnel. Passer le DCG en candidat libre veut dire que vous passerez le DCG seul. Le DCG est un diplôme assez dense, il faudra donc construire un travail personnel en béton, être régulier, bien organisé et rester motivé pendant des mois. Cela passera obligatoirement par des sacrifices, tels que consacrer vos soirées et vos week-end. Mais bon, c’est pour la bonne cause, non ?



Passer le DCG en candidat libre en 1 an, est-ce possible ? 🤔


Tout est possible avec de l’ambition et une motivation de fer ! Cependant, gardez à l’esprit que durant cette année, il faudra rester “focus” sur votre objectif final : valider le DCG.

Il ne faudra faire que ça. Manger DCG, penser DCG, travailler DCG, jouer DCG… 😅

Pour passer les 13 matières que composent ce diplôme, vous devez exclusivement y dédier votre temps à 100 %. Une année, c’est très court. Ce diplôme se réalise en général en 3 ans. Alors, travaillez trois fois plus !


Ce n’est pas une mince à faire. Vous devez tout revoir : votre temps libre, votre organisation, votre planning de révision, les supports avec lesquels vous allez travailler…

Donnez tout. Le meilleur de vous même pour ne rien regretter ! Le jour des résultats, c’est soit le ticket gagnant avec un beau “Admis” inscrit à côté de vos nom et prénom, soit quelques UE à repasser.

Dans le 2e cas, ne baissez pas les bras, c’était déjà super courageux et ambitieux de passer les 13 matières en une fois ! Dans ce diplôme, c’est assez fréquent que les étudiants repassent des matières, alors ne vous découragez pas si c’est la cas et rdv la session suivante, ça va le faire !

Mais si vous êtes conscient que passer toutes les matières en une année n’est pas tenable pour vous alors ne le faites surtout pas au risque de ne rien valider du tout. Le but est d’aller à l’examen l’esprit serein et confiant.



Le taux de réussite des étudiants au DCG en candidat libre 😅


Le jury ne précise pas de taux de réussite pour les candidats libres. Les statistiques nationales reflètent les taux de réussite par matière validée (Notes ≥ 10).

Voici celles pour la session 2019 (avant la réforme de juin 2019) :

UE 1 Introduction au Droit : 39 % (26 % en 2018)

UE 2 Droit des Sociétés : 31 % (36 % en 2018)

UE 3 Droit social : 28,5 % (30 % en 2018)

UE 4 Droit fiscal : 46 % (42 % en 2018)

UE 5 Économie : 44 % (40 % en 2018)

UE 6 Finance d'entreprise : 40 % (39 % en 2018)

UE 7 Management : 55 % (53 % en 2018)

UE 8 Systèmes d'information de gestion : 52 % (50 % en 2018)

UE 9 Introduction à la comptabilité : 55 % (52 % en 2018)

UE 10 Comptabilité approfondie : 34 % (46 % en 2018)

UE 11 Contrôle de gestion : 42 % (30 % en 2018)

UE 12 Anglais des affaires : 47 % (50 % en 2018)

UE 13 Relations professionnelles : 72 % (72 % en 2018)


Consulter le rapport complet du jury pour la session 2019



Passer le DCG en candidat libre après un BTS CG ou un DUT GEA = DCG en 1 an ?



Beaucoup d’étudiants issus de BTS CG ou de DUT GEA poursuivent le DCG après leurs études, tout en travaillant en temps plein à côté.

Souvent ils choisissent de passer leurs examens en candidat libre car ils bénéficient de dispenses sur pratiquement la moitié du diplôme.

Voici ce que dit la loi sur les dispenses du BTS CG et CGO :

- BTS spécialité « comptabilité », obtenu jusqu'en 1964, dispense des épreuves n° 1, 5, 8, 9, 12, 13 du DCG.

- BTS spécialité « comptabilité et gestion d'entreprise », obtenu jusqu'en 1989, dispense des épreuves n° 1, 5, 8, 9, 12, 13 du DCG.

- BTS spécialité « comptabilité et gestion », obtenu jusqu'en 2002, dispense des épreuves n° 1, 5, 8, 9, 12, 13 du DCG.

- BTS spécialité « comptabilité et gestion », obtenu à compter de 2017, dispense des épreuves n° 1, 5, 8, 9, 12, 13 du DCG.

- BTS spécialité « comptabilité et gestion des organisations », obtenu jusqu'en 2016 inclus, dispense des épreuves n° 1, 5, 6, 8, 9, 13 du DCG.

Voici ce que dit la loi sur les dispenses du DUT GEA :

- DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « gestion et administration des petites et moyennes organisations », obtenu jusqu'en 2007 inclus, dispense des épreuves n° 1, 5, 8, 9, 12, 13 du DCG.

- DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « finances comptabilité », obtenu jusqu'en 2014 inclus, dispense des épreuves n° 1, 5, 6, 8, 9, 12, 13 du DCG.

- DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « petites et moyennes organisations », obtenu jusqu'en 2014 inclus, dispense des épreuves n° 1, 5, 7, 13 du DCG.

- DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « ressources humaines », obtenu jusqu'en 2014 inclus, dispense des épreuves n° 1, 3, 5, 13 du DCG.

- DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « gestion comptable et financière », dispense des épreuves n° 1, 5, 6, 8, 9, 12, 13 du DCG.

- DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « gestion des ressources humaines », dispense des épreuves n° 1, 3, 5, 13 du DCG.

- DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « gestion et management des organisations », dispense des épreuves n° 1, 5, 7, 13 du DCG.


Les dispenses dépendent de l’année d’obtention du diplôme et de l’option choisie. Les étudiants choisissent en priorité de passer le DCG seul pour le découvrir et l’essayer. La plupart des étudiants qui échouent, s’inscrivent par la suite dans une école par correspondance ou à des cours à distance qui préparent les UE du DCG.


Consulter nos cours en ligne sur le DCG.



Conseils pour passer le DCG en un an avec vos dispenses :


1/ Travaillez régulièrement et sérieusement

2/ Inscrivez-vous à une ou deux matières du DCG en parallèle du DUT ou BTS pour en avoir moins à passer plus tard

3/ Passez une matière que vous maîtrisez bien et dont vous avez la dispense pour espérer gagner des points d’avance.

Bon à savoir : L’UE 9 Comptabilité est la plus choisie par les candidat dispensés. Par contre, si vous avez par exemple 11/20, vous n’avez plus le droit de la repasser. Et ne vous inquiétez pas, si vous avez moins que la moyenne, votre dispense se jouera l’année suivante. Ni vu, ni connu !

De toute façon, les diplômes BTS CG et DUT GEA se rapprochent assez du DCG, vous ne serez pas perdus. Biensûr, c’est plus technique et plus poussé du côté du DCG. Ce n’est pas une licence pour rien !



Par quelles UE commencer quand on passe le DCG en candidat libre ? 🧐


Tout dépend de vos acquis, de votre situation personnelle et de vos dispenses !

Par exemple, si vous débutez avec le diplôme, commencez d’abord par les matières “plus faciles” comme l’UE 1 Fondamentaux du droit, l’UE 5 Économie, l’UE 12 Anglais, ou l’UE 9 Comptabilité du DCG.

Il y a des matières qui présentent des synergies comme l’UE 10 Comptabilité approfondie et l’UE 4 Droit fiscal.

Conseils :

1/ Commencez par les matières qui vous parlent le plus et où vous vous sentez le plus à l’aise. Vous serez plus serein pour espérer gagner le plus de points d’avance (c’est-à-dire des points au dessus de 10/20) possible sans être débordé. Plus vous aurez des points d’avance et moins vous devrez valider les autres matières. De simples 7 ou 8/20 suffiront sur certaines matières difficiles grâce à vos points d’avance et vous maximiserez vos chances de valider ce diplôme !

2/ Ne passez pas des UE à l’envers : il y a des matières à passer avant les autres (ou en même temps) comme l’UE 9 Comptabilité avant l’UE 10 Comptabilité approfondie par exemple pour conserver une logique pédagogique. Pareil pour l’UE 1 Fondamentaux du droit (DCG 1) qui doit être assimilée avant l’UE 2 Droit des sociétés (DCG 2) et l’UE 3 Droit social.

3/ Passez l’UE 13 Communication professionnelle à la fin, vous aurez plus de connaissances et de compétences pour affronter le jury à l’oral.

Pour vous organiser au mieux et préparer le DCG seul, voici un exemple de préparation équilibré sur 3 ans :





Trouver la bonne méthode de travail et se faire un planning révision DCG 🤓



Un bon planning de révision est primordial pour valider le DCG en candidat libre.

Chaque personne a sa propre manière de travailler mais comptez néanmoins environ 5h de travail par semaine par UE si vous démarrez en septembre. Tout dépend des UE bien entendu, l’anglais ne prendra pas autant de temps que la comptabilité approfondie.

Il faudra donc dégager du temps dans votre agenda car plus vous passerez d’UE et plus vous en aurez besoin.

Admettons que vous vous inscrivez pour 4 UE du DCG en mai prochain. Vous devez travaillez au moins 12h par semaine environ : par exemple, 2h deux soirs par semaine + 4h le samedi + 4h le dimanche.

Attention, tout dépend de votre rythme de travail, de votre capacité de compréhension et de la difficulté des matières que vous avez à passer.


Conseils :

1/ Dessiner un planning de révision avec des plages horaires pour travailler et des plages horaires pour vous détendre. Vous estimerez mieux le temps qu’il vous reste et vous serez beaucoup plus régulier. Vous éviterez aussi le bachotage et la procrastination et vous ne serez pas débordé par le manque de temps.

2/ Déterminez la méthode de travail qui vous convient le mieux. Livres ? Vidéos ? Faire des fiches de synthèse ? Travailler sur le bureau ? Dans votre lit ? À vous de choisir ce qui vous percute le mieux.

3/ Entraînez-vous, entraînez-vous, re-entraînez-vous. Faites et refaites les cas d’examen jusqu’à que ça rentre dans votre cerveau. Les annales sont là pour ça alors n’hésitez pas à les utiliser.

4/ Ne restez pas seul. Si vous connaissez des personnes de votre entourage qui passent aussi le DCG alors révisez avec eux en parlant des cours. Cela vous aidera à assimiler et comprendre davantage de notions. Chez Les Geeks des Chiffres, nos élèves profitent d’un groupe Facebook pour cela.

5/ Restez déterminé et motivé jusqu’au bout. Le mental joue beaucoup sur la réussite des étudiants.




Être prêt le jour de l’examen 💪


Le jour J, relisez plusieurs fois le sujet pour être sûr de bien comprendre ce qu’on attend de vous (maximum 10 min).

Commencez par les dossiers les plus faciles pour vous et ne restez pas bloqué sur des questions qui ne rapportent pas beaucoup de points.

Vous pouvez utiliser une copie double par dossier.

Gardez vous les 10 dernières minutes pour vous relire et corriger les fautes d’orthographes.


Lire le guide complet du DCG