top of page

Comment créer un logiciel de gestion financière en partant de 0 ? L’exemple de Regate ⛵️

Dernière mise à jour : 17 mars 2023


Laura Pallier - Regate


Dans le 36ème épisode du Podcast Les Geeks des Chiffres, Nicolas a reçu Laura Pallier.


Après une première expérience de 7 ans chez KPMG (en audit, puis en conseil) et une seconde de 5 ans en tant que DAF chez Mailjet, Laura a cofondé Regate.


Regate est un cockpit financier : un logiciel qui résout un problème douloureux que rencontrent les DAF (et leurs équipes), ainsi que les experts-comptables (et leurs clients) : le fait d’avoir plusieurs outils de gestion qui ne communiquent pas entre eux.


Une perte de temps, d’argent et d’énergie énorme.


Suite à cette interview, nous vous présentons comment Laura et Alexis ont créé leur startup SaaS en partant d’une feuille blanche.




🎧 Écouter aussi le podcast sur Apple Podcast, Spotify, Deezer ou Google Podcast

Sommaire :



1 - Le point de départ : un problème douloureux

À l’origine de la plupart des startups se trouve un problème douloureux. La genèse de Regate part d’un constat : pour gérer les finances de leur entreprise, les DAF doivent forcément passer par plusieurs outils (comptabilité, facturation, recouvrement, gestion des notes de frais, tableur, etc.). Et souvent, ces outils ne communiquent pas entre eux. Il faut donc passer énormément de temps à :

  • implémenter chaque outil dans l’entreprise ;

  • former les équipes ;

  • créer des process ;

  • faire des retraitements manuels (tables de correspondance, reporting, scan, etc.) ;

  • pointer les retraitements et corriger les erreurs.


Une dépense de temps et d’énergie qui coûte cher aux entreprises.


Cette problématique de la multitude d’outils hétérogènes touche aussi les experts-comptables. D’une part, ils ne peuvent pas forcément proposer plusieurs outils de gestion à leurs clients TPE. D’autre part, lorsque leurs clients s’équipent avec des logiciels, ces derniers ne sont pas toujours compatibles avec l’outil de production du cabinet.


Nous sommes donc en face d’un vrai problème, qui touche un marché énorme (PME et cabinets d’expertise-comptable au niveau mondial).


⛵️ C’est le point de départ de Regate.




2 - Le fameux MVP

Le développement d’un logiciel SaaS B2B demande beaucoup d’argent (création de l’application, acquisition clients, recrutement, etc.). Les dirigeants se tournent souvent vers les investisseurs - en plus des banques - pour lever des fonds. Ils doivent alors pitcher leur projet, présenter un business plan (avec une étude de marché) et un MVP : minimum viable product.


Il s’agit d'une version minimum viable du produit. Il peut être lancé sur le marché afin de recevoir les premiers retours des utilisateurs (les early adopters) et montrer aux investisseurs que le marché potentiel existe bien.


Or, comment créer un produit minimum viable quand on souhaite construire un cockpit de gestion tout-en-un ? Doit-on présenter une seule brique (facturation, reporting, recouvrement) ? Dans ce cas, l’effet plateforme all in one n’est pas visible par les investisseurs 🤔…


Laura nous explique dans le podcast les difficultés qu’elle a rencontrées avec son cofondateur et les choix forts qu’ils ont faits, pour finalement réussir deux levées de fonds (7 millions d’euros en seed, puis 20 millions d’euros en série A 👏) !


3 - Lever des fonds pour aller plus vite

Ces millions d’euros levés, ça paraît astronomique. Or, pour développer un outil financier B2B, ce n’est pas si énorme que ça. Les dirigeants ont donc dû faire des choix forts et construire une feuille de route précise.


Les fonds levés en série A sont consacrés à 3 grands piliers :

  • L’amélioration du produit, afin de satisfaire au maximum les utilisateurs grâce à de nouvelles fonctionnalités.

  • Devenir une PDP (plateforme de dématérialisation partenaire), afin de jouer un rôle central dans la transition des entreprises vers la facturation électronique.

  • Se développer à l'international et passer au niveau supérieur 🚀.


💡 Ces 3 objectifs nécessitent de recruter. Regate recherche des profils dans différents secteurs. A ce sujet, Laura met en lumière un challenge important : arriver à créer une culture d’entreprise et fédérer autour d’un projet, malgré la distance (équipes situées dans plusieurs villes, télétravail, internationalisation). Une problématique qui touche de nombreuses start-up de la tech.



😏 Alors, prêt à lancer votre start-up et révolutionner la finance d’entreprise ?



Vous pouvez suivre Laura Pallier sur :

Ressources complémentaires


🔥 Pour aller plus loin avec nous :

  • Abonnez-vous à notre podcast sur votre plateforme d’écoute favorite 🤩.

  • Suivez nos ressources gratuites sur Youtube


inscription newsletter les geeks des chiffres

Comments


bottom of page