top of page

Le métier d’expert-comptable / experte-comptable : rôle, qualité, salaire, études

Dernière mise à jour : 12 févr.


Le métier d'expert-comptable

Le champ des compétences de l’Expert-Comptable ne cesse d’accroître et pour cause, l’arrivée du numérique dans les cabinets permettant la digitalisation des processus pousse ces derniers à diversifier leurs missions afin de répondre à des attentes spécifiques d’une clientèle de plus en plus exigeante.

Nous sommes à l’ère du changement.

L’Expert-Comptable doit se réinventer et être à la page ! 🤓


Si autrefois il était attendu sur des problématiques récurrentes et identiques, ce n’est plus d’actualité. De la même façon que la profession fut impactée par l’apparition des logiciels comptables, elle fait face aujourd’hui, à une grande réflexion sur sa structure future.

Le métier évolue !

La spécialisation des cabinets est en vogue !

Allant de l’Ingénierie Patrimoniale à l’Expertise Judiciaire en passant par la DATA et la consolidation, le panel de possibilités est large.

Pour illustrer ces propos et dresser une image fidèle de la profession à venir, nous nous sommes entretenus avec divers experts-comptables en fonction et spécialisés, ayant une vision novatrice et très claire.

Nous vous présentons dans cet article, le métier d’Expert-Comptable, le vrai ! 😎


Sommaire :


Le rôle de l’Expert-Comptable aujourd’hui 🤔


“Il soulage les chefs d’entreprise des corvées administratives, comptables, fiscales et sociales.” - Philippe BARRÉ
“Il s’assure de la conformité fiscale, sociale, comptable et juridique des entreprises et accompagne le chef d’entreprise en termes de gestion et sur divers autres domaines.” - Virginie ROITMAN

L’expert-comptable a un rôle crucial et indispensable pour les entreprises !


Il prend en charge toutes les tâches administratives qui leur sont imposées en matière :



Ces missions sont dites “traditionnelles” !


“C’est un métier où on accompagne les clients dans leurs problématiques. En fonction de ce qu’il va rencontrer, on va s’adapter pour lui trouver la réponse. L’expert-comptable est un peu, comme en médecine, un généraliste qui fait du : Fiscal, comptable, social, juridique…” - Julien FERNANDEZ

Le rôle de l’expert-comptable ne se limite donc pas seulement à ces missions traditionnelles. Il est amené à répondre à toutes les problématiques qu’ils peuvent rencontrer tout au long de leur activité, mais aussi, à les éclairer dans divers sujets. 💡

Et ces derniers peuvent être d’ordre traditionnel mais aussi sur divers autres domaines.



“L’expert-comptable doit aussi faire l’interface avec tous les professionnels.” - Fabrice HEUVRARD

En effet, il est amené à travailler en étroite collaboration et synergie avec différents professionnels de secteurs variés :

👉🏼 Avocat fiscaliste

👉🏼 Notaire

👉🏼 Gestionnaire de patrimoine


“Aujourd’hui, on est loin de comprendre toute la place et l’enjeu qu’a l’expert-comptable auprès des entreprises et des entrepreneurs qui ont besoin de plus d’accompagnement mais aussi de visibilité et de lisibilité sur la finance et les stratégies business.” - John LEVY

L’expert-comptable accompagne ainsi les entrepreneurs et les entreprises dès la création d’entreprise et sur toute la durée de l’entreprise, en passant par toutes les évolutions rencontrées. ⏱️


Toutefois, il n’a pas seulement un rôle externe. Il a également un rôle interne vis-à-vis de ses collaborateurs.


“Il faut motiver les équipes, animer le cabinet, montrer que la profession évolue donc l’expert-comptable a un rôle moteur à ce niveau-là pour accompagner et former.” - Marine JULIEN

Un métier en pleine mutation avec de nouveaux enjeux 😯


Cependant, le métier évolue.


“Le constat réalisé aujourd’hui, est que le métier s’automatise, s’informatise et que dans les 3 prochaines années, ça va être exponentiel, avec l’arrivée de la facture électronique par exemple.” - Philippe BARRÉ

L’automatisation des processus avec l’arrivée du numérique dans les cabinets a permis de gagner en productivité notamment sur la tenue comptable, qui représentait une grande partie des missions.


De nouvelles opportunités les unes plus intéressantes que les autres s’ouvrent donc à l’expert-comptable qui doit repenser sa stratégie.


“Cette révolution prend un nouveau tournant avec l’avènement de la facture électronique qui va positionner la mission traditionnelle au 2nd rang.” - Virginie ROITMAN

La mission traditionnelle qui prenait la majeure partie du temps de l’Expert-Comptable ne sera plus aussi importante.


Quels sont donc les enjeux de la profession ? 🧐


Les enjeux sont multiples.


“Aujourd'hui se dessinent les opportunités de construire et structurer de nouvelles offres et de nouvelles missions qui répondront mieux et plus efficacement aux nouveaux besoins de nos clients entrepreneurs.” - Virginie ROITMAN

Et pour se pencher et réfléchir sur ces nouvelles offres, il faut gagner en productivité avec la mise en place d’outils numériques qui garantiront le suivi de processus.


Concrètement, plusieurs enjeux sont relevés.


Premier enjeu : Le numérique au sens large 💻


“Le numérique va changer l’ADN des cabinets comptables. On sera un peu moins dans les obligations déclaratives, dans la gestion des liasses fiscales, car ce sera plus automatisé. On sera plus dans des missions à haute valeur ajoutée.” - Gilles BÖSIGER

Le premier enjeu auquel feront face les cabinets est l’arrivée du numérique qui permettra l’automatisation de diverses tâches à savoir :

✅ La tenue de la comptabilité avec une saisie automatisée

✅ La déclaration de la TVA qui sera préremplie…


“L’expert-comptable devra connecter les différents outils, c’est-à-dire, comprendre le business de son client et de savoir aller capter l’information pour la fusionner dans la comptabilité.” - Fabrice HEUVRARD

Il lui sera donc primordial d’avoir une bonne maîtrise des nouveaux outils numériques afin de faciliter au mieux sa mission. Il devra mettre en place une interdépendance entre les différents outils au sein du cabinet.


“Il faut savoir s’adapter aux mutations technologiques auxquelles on fait face aujourd’hui, c’est-à-dire, aux nouveaux outils comptables et fiscaux qui sont mis en place par l’État.” - Baptiste DUPONT

En effet, plusieurs nouveaux outils font leur apparition dans les cabinets. Il faut donc les utiliser pour automatiser au plus les tâches à valeur ajoutée faible afin de se concentrer et de développer celles à haute valeur ajoutée.


“L’idée est de se concentrer sur tout ce qui a de la valeur ajoutée et utiliser justement tous ces outils technologiques pour supprimer, automatiser ou accélérer toutes les tâches avec un peu moins de valeur ajoutée pour passer plus de temps sur l’analyse et les questions qui sont plus importantes pour le client.” - Julien FERNANDEZ

Cette automatisation permettra un gain de temps considérable pour se tourner vers des missions à haute valeur ajoutée, à savoir :

👉🏼 Accompagner les chefs d’entreprise et les entreprises

👉🏼 Aider l’entreprise à gérer sa trésorerie

👉🏼 Anticiper ses difficultés

👉🏼 Faire du contrôle de gestion


Deuxième enjeu : La formation 🎓


“La réflexion c’est de se dire par rapport au positionnement et au cœur de métier, qu’est-ce qu'on veut faire ? Si on reste dans la production, il faut investir dans des outils d’automatisation. Si on se positionne sur tout ce qui est conseil, il faut se former, peut-être se réorienter.” - José GRACIA

Premièrement, l’expert-comptable doit réfléchir sur le positionnement qu’il veut avoir et le cœur de métier dans lequel il va vouloir évoluer pour ainsi mettre en place une stratégie pour son cabinet.


Une fois le positionnement établi, un processus de formation qui répond aux nouvelles exigences du cœur de métier choisi doit être mis en place. 📝


“La formation c’est ce qui définit le professionnel de demain, et pour affronter le sujet du numérique, il faut transformer le professionnel de demain, les préparer et les anticiper aujourd’hui. Ce sont des nouvelles missions et les cabinets doivent s’y préparer en se formant et formant leurs équipes.” - Gilles BÖSIGER

Ce processus de formation ne concerne pas que l’expert-comptable mais également son équipe qui est la force vive du cabinet. 🔥


“Les enjeux sont à la fois technologiques mais aussi sur les salariés, les comptables d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes que ceux de demain.” - Baptiste DUPONT
“Il faudra se former et former ses collaborateurs. On est dans un tournant de la profession et il faut savoir prendre le virage mais il faut être curieux et s’intéresser aux évolutions !” - Marine JULIEN

Il est indispensable de former ses collaborateurs afin qu’ils s'adaptent aux :

✅ Nouveaux outils

✅ Méthodes différentes

✅ Process différents

Cela leur permet de bien les approprier et ainsi gagner en efficacité.


“La mutualisation et la mutation des compétences des collaborateurs seront aussi des leviers fondamentaux dans la transformation.” - Virginie Roitman

Toutefois, la formation n’aborde pas que le volet numérique pour l’expert-comptable, un des enjeux majeurs de la profession est l’évolution du métier.


“Il faut mettre en place des cursus de formation qui permettent de partir des spécialistes fiscaux, sociaux et comptables qu’on est pour nous amener vers des spécialistes de l’accompagnement.” - Gilles BÖSIGER

L’évolution du métier pousse l’expert-comptable vers une nouvelle mission toute tracée : L’accompagnement.


Troisième enjeu : La nouvelle mission d’accompagnement 👥


“Pour le chef d’entreprise, le rôle de copilote de l’expert-comptable, expert de la lecture et de l’analyse comptable, devient une nécessité.” - Virginie ROITMAN

Aujourd’hui, les attentes et les besoins des clients ne sont plus les mêmes. Elles évoluent parallèlement aux évolutions du monde de l’entreprise.

“Les clients auront besoin de l’expert-comptable pour des problématiques techniques mais pas que. Ça sera un métier d’accompagnement. Il y a un vrai sens du service et du conseil à donner aux clients.” - Marine JULIEN

Par accompagnement, on sous-entend que l’expert-comptable sera le conseiller privilégié du chef d’entreprise, le copilote 🚀, pour répondre à toutes les problématiques liées à son activité et anticiper les évènements futurs qui toucheront l’entreprise.


“Une des missions qui va se développer de façon significative (qui va représenter environ 20 % de l’activité) dans les cabinets d’expertise-comptable est l’accompagnement.” - Philippe BARRÉ

Et cela, dans 2 domaines différents :


“La facture électronique va permettre une comptabilité en temps réel. Cette comptabilité en temps réel est le début de tous les possibles.” - Virginie ROITMAN

L’expert-comptable pourra ainsi participer au pilotage de l’entreprise de ses clients en leur proposant :

👉🏼 Des tableaux de bord

👉🏼 Des analyses d'indicateurs financiers, tels que la marge de l’entreprise, le taux d’activité, la rentabilité…


Mais également aux missions d'assistance à l’implantation de la facture électronique chez ses clients avec :

👉🏼 Le dépôt des factures sur le portail

👉🏼 Les missions de recouvrement…


Expert-comptable mais pas que… 😎


En effet, l’expert-comptable a l’avantage de pouvoir se spécialiser, ce qui est de plus en plus commun.


“On retrouve 2 catégories de spécialités : - Sectorielles - Au niveau des missions” - Gilles BÖSIGER

La spécialisation sectorielle se définit par le secteur d’activité des clients. Le cabinet est donc spécialisé dans le traitement des dossiers d’un seul et même secteur d’activité, tels que :

👉🏼 Les CHR (Cafés - Hôtels - Restaurants)

👉🏼 Les professions médicales…


A contrario, la spécialisation au niveau des missions se traduit par une compétence annexe aux missions traditionnelles, à savoir :

✅ La gestion de patrimoine

✅ La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

✅ La DATA

✅ La consolidation

✅ L’expertise judiciaire


La consolidation 👩‍👧‍👦


La consolidation est l’établissement des états financiers de l’ensemble d’un groupe de sociétés.


“Ça ressemble à de l’expertise comptable mais il n’y a pas toutes les déclarations de TVA… La particularité est le positionnement qui est sur de la clientèle qui sont des groupes assez gros en multidevises et des filiales dans tous les pays que ce soit en Europe ou à l’international.” - Julien FERNANDEZ

La consolidation est une mission assez particulière car il y a une forte dépendance du système d’information qu’il y a chez le client.


Il y a 2 types de mission :


L’assistance pour renfort opérationnel


Il s’agit d’un renfort ponctuel chez le client, c’est-à-dire de manière exceptionnelle, avec une équipe de consolideurs. Cette mission comporte un peu plus d’activités, notamment avec des opérations un peu plus complexes, telle qu’un départ.


L’externalisation totale


C’est la réalisation des comptes consolidés des groupes clients. La mission est la même que celle d’un cabinet traditionnel pour l’élaboration des établissements financiers, à savoir :

👉🏼 Le bilan

👉🏼 Le compte de résultat

👉🏼 L’annexe


La mission de consolidation se fait au sein des groupes qui se composent :

👩🏽‍🦱 D’une société mère

👧🏽 De différentes filiales


Ces groupes ont des obligations légales quand certains seuils sont dépassés (montant du Chiffre d’Affaires, montant du bilan, nombre de salariés), ils sont tenus de réaliser des comptes appelés des comptes consolidés.


C’est une agrégation de comptes sociaux de filiales avec un traitement spécifique et l’idée c’est de sortir une plaquette pour l’ensemble du groupe.


L’objectif est d’avoir une vision groupe propre de la situation patrimoniale et financière du groupe, sur laquelle on vient neutraliser, enlever toutes les opérations qui sont dues en intérieur même du groupe.


Ces derniers peuvent également être demandés par des banques sur des plus petits groupes. 🏦



Les cryptomonnaies 🪙


Aussi appelées “crypto-actifs”, les cryptomonnaies sont des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain (chaîne de bloc) à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté - AMF.


De façon plus simplifiée, le crypto-actif est un type de monnaie digitalisée qui ne passe par aucun intermédiaire. Les transactions se font donc de particulier à particulier et avec de moindres frais.


Il en existe plusieurs sur le marché. Voici quelques-uns des plus connus :

👉🏼 Bitcoin

👉🏼 Ethereum

👉🏼 Binance coin

👉🏼 XRP - Ripple


En France, de nombreuses entreprises acceptent et utilisent ce moyen de paiement. Cela a un impact direct sur la tenue de la comptabilité de ces sociétés. Les problématiques rencontrées sont naturellement différentes.


“Certaines problématiques sont : - La compréhension et la récupération de l’information - Sa traduction en comptabilité” - Fabrice HEUVRARD

Effectivement, l’une des principales divergences avec une comptabilité “classique” (monnaie traditionnelle) est l’absence de relevés bancaires. Les dossiers en crypto-actifs étant plus compliqués, le traitement est ainsi différent et plus rigoureux.


Ce processus se fait en plusieurs étapes 📝 :

  1. La récupération de l’information

  2. La compréhension de l’opération économique, c’est-à-dire, ce qui s’est passé derrière le flux

  3. La récupération des cotations, plus précisément le cours de la cryptomonnaie


Une fois les flux analysés, il faut les traduire en comptabilité. Et là encore, il y a une dissimilitude. En effet, les entreprises utilisant cette monnaie d’échange possèdent des “wallets” (portefeuilles) dans lesquels se trouvent un ou plusieurs crypto-actifs. On parlera donc d’entrées et de sorties de wallet.


Par ailleurs, les problématiques liées ne sont pas uniquement d’ordre comptable, elles relèvent aussi du fiscal, comme l’imposition des plus-values dégagées. Pour certains points, il sera nécessaire de les gérer avec un professionnel spécialisé, un avocat fiscaliste par exemple 👨🏻‍⚖️.



> Et qu’en est-il de la compatibilité de cette mission avec le Code de déontologie des Experts-Comptables ? 🤔


“Il n’y a aucune réglementation spécifique pour les missions liées à la cryptomonnaie dans le code de déontologie. Toutefois, ce sont des dossiers considérés à risque par rapport à la lutte anti-blanchiment. Cela nécessite donc d’augmenter le nombre de diligences à effectuer dans le dossier.” - Fabrice HEUVRARD

Pour se spécialiser en crypto-actifs, il n’y a pas de diplôme spécifique à avoir. Il existe de nombreuses formations et il est indispensable d’être en constant apprentissage mais aussi, de participer aux institutions professionnelles.


Afin d’exercer dans les meilleures conditions, il est notamment nécessaire d’avoir un niveau de vocabulaire et connaissances suffisamment important pour traiter les dossiers.


Fabrice HEUVRARD dispense plusieurs formations liées à la cryptomonnaie.


La DATA 📊


“1 des enjeux qu’il faudra maîtriser de plus en plus sans forcément être des geeks, c’est tout ce qui est DATA, comprendre comment les outils fonctionnent.” - Marine JULIEN

Lorsque l’on parle de DATA en entreprise, on fait référence à des données qui sont des informations stockées sur un système informatique qui sont liées à l’activité de l’entreprise.


L’objectif de l’expert-comptable spécialisé en DATA est d’accompagner les entreprises et les entrepreneurs dans l’amélioration du pilotage de l’entreprise 🚀.


“Il va leur apporter une vision plus claire et centralisée de leurs données, de leur performance en s’appuyant sur une technologie - la Business Intelligence.” - Baptiste DUPONT

Pour ce faire, il est nécessaire d’aller chercher les données non pas que comptables, mais aussi dans d’autres systèmes d’information de l’entreprise, à savoir :

👉🏼 La paye

👉🏼 L’outil de production

👉🏼 La CRM : Qui est un outil de gestion de la relation client


Ces données seront exploitées et traduites au sein d’un seul et même tableau de bord de manière dynamique et quotidienne en automatique.


Le tableau de bord est un outil de pilotage permettant à l’entreprise de mesurer sa performance avec la mise en place de plusieurs indicateurs. Cela permet à l’entreprise de :

✅ Faire un lien entre ses stratégies et la réalité du terrain

✅ Se comparer aux entreprises du même secteur d’activité

✅ Aider à la prise de décision en ayant une vision rétrospective



Mais ces missions ne se limitent pas qu’à cette analyse de données et l’établissement de tableaux de bord. Certes, il réalise des missions de DATA financières mais aussi, non financières.


L’expert-comptable peut se voir attribuer des missions comme l’accompagnement d’une direction financière pour le changement de sa solution comptable.


Bien évidemment, ceci n’est qu’un exemple concret parmi tant d’autres ! 😬


“L’EC va avoir le rôle de conseiller du Directeur Financier et aura une casquette de Gestion de projets.” - John LEVY

En effet, cette entreprise qui souhaite évoluer vers une autre solution comptable par exemple, fera appel à l’expert-comptable afin qu'il puisse l’aider pour choisir un outil qui sera :

✅ Adapté à sa problématique

✅ Bien implémenter avec les autres systèmes déjà en place chez le client (le contrôle de gestion par exemple)


Et pour cela, il y a tout un processus à mettre en place.


L’expert-comptable devra réaliser un diagnostic en amont, afin de produire un cahier des charges. À partir de ce cahier des charges, il pourra faire des préconisations qui seront validées ou rejetées par le client.


Dès la validation de la préconisation, le projet pourra être entamé.




Pour se spécialiser en DATA, plusieurs formations et certifications. Celles de Microsoft sont de bons choix.


L’Expertise judiciaire ⚖️


"J'ai découvert ces missions en assistant les experts judiciaires dans le cabinet où j'étais." - Marine JULIEN

L’expertise judiciaire est une mission qui se réalise auprès d’une juridiction, pour laquelle un magistrat désigne un expert judiciaire pour apporter son expertise en matière de comptabilité et de fiscalité dans le cadre d’un litige.


Les missions de l’expert judiciaire, aussi appelé d’expert-comptable de justice, concerne essentiellement les problématiques liées à l’évaluation de préjudice économique, tels que :

👉🏼 L’évaluation d’entreprise

👉🏼 L’évaluation de titres


Il est donc là pour éclairer le juge sur des points techniques. La durée des missions dépend de la taille du dossier.


L’évaluation d’entreprise


“Pour l’évaluation d’entreprise, ce qui est intéressant, c’est la phase de prise de connaissance de l’entreprise et du secteur dans lequel elle évolue.” - Marine Julien

Pour cela, l’expert judiciaire doit collecter des informations sur :

✅ La société

✅ Son secteur d’activité


Après ce travail de collecte de données, qui est la partie la plus importante, il passe à l’aspect chiffrage en soumettant un projet de chiffrage qui doit respecter les principes du droit.


Ce projet sera soumis et présenté. Cette étape permettra de faire la lumière sur d’éventuels paramètres à modifier. Puis, le projet de rapport peut être réalisé.



Conseils pour l’estimation de préjudices


Pour cette mission, l’expert-comptable n’aura pas une casquette d’expert judiciaire mais une attribution d’expert de partie.


Dans un premier temps, il faut comprendre l’objet du litige et ce pourquoi la partie vient vous voir.


“L’objectif est de faire un travail très rigoureux et en toute indépendance et impartialité.” - Marine JULIEN

L’importance de ce travail est de :

✅ Comprendre l’activité et les problématiques

✅ Identifier les préjudices qui pourraient être demandés, à ce niveau, l’expert de partie est accompagné d’un avocat


Et à partir de ces éléments, il faut établir un projet de chiffrage qui sera soumis puis finalement, un projet de note ou de rapport sera constitué.


Autres missions


L’expert judiciaire peut intervenir dans le cadre d’une liquidation judiciaire par exemple. Le liquidateur l’interroge pour savoir si la responsabilité du dirigeant doit être mise en cause ou pas. 🤔


L’expert-comptable de justice se voit attribuer un cahier de charges. Il faut rechercher dans la comptabilité toutes les fautes de gestion qu’il a pu y avoir.


Par la suite, il faudra estimer la date de cessation des paiements afin d’analyser si on remonte à une date antérieure à celle qui a été fixée provisoirement par le tribunal, et voir les opérations qui sont intervenues à cette période et qui paraissent suspectes.


“Cette mission ressemble un peu à de l’audit sans l’être vraiment.” - Marine JULIEN

Informations à savoir


Pour exercer en tant qu’Expert-Judiciaire, il faut être inscrit sur la liste de la Cour d’Appel, et pour cela, il faut soumettre son dossier de candidature en remplissant les conditions suivantes :

✅ Avoir au moins 5 ans de diplôme

✅ Démontrer une certaine expérience dans la comptabilité et les métiers du chiffre en général

✅ Être un expert-comptable diplômé


C’est l’assemblée générale des magistrats du siège de la cour d’appel qui décide de votre inscription à la liste de la Cour d’Appel ou non.


La mission d’expertise-judiciaire doit être une mission annexe à l’activité principale de l’expert-comptable.


Il existe un diplôme qui prépare à l’exercice de cette mission, il s’agit du DU Expertise-Comptable de Justice. Pour l’intégrer, le candidat doit être détenteur du DEC - Diplôme d’Expertise-Comptable.


> Programme


Il y a 2 modules :

  • Théorique sur les 3 types de juridiction ⚖️ :

- Codes de procédures civiles

- Codes de procédures pénales

- Codes de l’organisation administrative

  • Pratique où sont abordées les différentes problématiques qu’il peut y avoir dans le cadre d’un préjudice économique


Se suit un stage d’expertise-judiciaire qui dure 3 ans. 😮‍💨


Ce dernier possède des similitudes avec le stage d’expertise comptable car :

👉🏼 Il y a un maître de stage et des contrôleurs de stage

👉🏼 Tous les ans, il faut rendre un rapport d’une dizaine de pages qui rend compte de l’activité liée à l’expertise-judiciaire


“On ne peut pas faire de l’expertise judiciaire en tant que telle, sauf si on est désigné par le tribunal. Donc l’intérêt d’être en stage c’est de pouvoir échanger avec son maître de stage et de côtoyer d’autres experts-judiciaires pour échanger sur les problématiques rencontrées et voir comment chacun travaille.” - Marine JULIEN

À l’issue de la 3ème année, il y a :

✅ Un écrit sur les situations que peut rencontrer un expert-judiciaire (en civil, pénal ou en administratif)

✅ Un oral


La gestion de patrimoine 💰


“La gestion de patrimoine est un domaine qui se divise en 2 métiers : - Le Conseiller en Investissement Financier - CIF - L'Ingénieur Patrimonial” - Gilles BÖSIGER

CIF : Conseiller en Investissement Financier


Le CIF est un professionnel du conseil exerçant dans le secteur financier. Sa mission principale est de conseiller ses clients dans les investissements adaptés à plusieurs de leurs critères.


Sa mission se réalise en plusieurs étapes.


ÉTAPE 1 : Conseiller l’enveloppe juridique


La première étape est de récolter le plus d’informations sur :

✅ Les besoins du client

✅ Son profil d’investisseur

✅ Son horizon de placement (court, moyen ou long terme)


Ces données sont primordiales pour recommander l’enveloppe juridique adéquate, qui va diverger selon le type de clients. Ces derniers peuvent être des personnes physiques (particuliers) comme morales (entreprises).


Il existe plusieurs enveloppes :



> Pourquoi l’enveloppe est-elle dite juridique et fiscale ? 🤔


Elle est qualifiée de juridique car des textes de loi (Code des Assurances) régissent l’enveloppe.

Ex : Une personne morale ne peut pas avoir un contrat d’assurance-vie ou un PEA.


Et fiscale car le souscripteur bénéficiera d’avantages fiscaux en fonction de l’enveloppe choisie.

Ex : Des abattements sur les plus-values en fonction de la durée de détention et des exonérations de droits de succession sous certains seuils.


Il existe une complémentarité entre le juridique et la fiscalité. 🫂




Étape 2 : Conseiller sur le choix des supports financiers


Les supports financiers définissent les placements dans lesquels vont êtres investis les fonds. 💶


Selon les critères du client, à savoir son profil d’investisseur, son horizon de placement et ses attentes, le CIF va sélectionner les supports adaptés.


En voici quelques exemples :


Étape 3 : Suivre l’évolution et faire les arbitrages nécessaires en fonction du profil de l’investisseur


Une fois les supports financiers choisis et les fonds placés, le CIF doit suivre leur évolution et y apporter des arbitrages si nécessaire.


Ex : En fonction de la conjoncture économique, le CIF va réajuster le portefeuille afin de limiter les risques de perte et se positionner sur des secteurs plus rentables.



Informations à savoir


Le CIF a des obligations et engage sa responsabilité en cas de manquement, allant jusqu’à l’amende et l’emprisonnement dans certains cas. 👨🏻‍⚖️

Une de ses obligations peut être de veiller à la traçabilité de l’origine des fonds et la lutte anti-blanchiment.


> Et qu’en est-il de la compatibilité de cette mission avec le Code de déontologie des Experts-Comptables ?


Pour être CIF, l’expert-comptable doit respecter une condition : Il ne doit pas être inscrit à la Compagnie des Commissaires aux Comptes et ne peut donc pas exercer le métier de CAC. ⛔️


Ingénieur Patrimonial


Au contraire du Conseiller en Investissement Financier, l’Ingénieur Patrimonial ne traite pas les fonds et les placements.


“Sa mission consiste à apporter des montages d’optimisation patrimoniale qui passe par l’optimisation fiscale, juridique et financière.” - Gilles BÖSIGER

Optimisation fiscale


Elle consiste à s’appuyer sur les lois fiscales existantes afin de réduire le coût fiscal (impôts), qui peut être :

👉🏼 L’impôt sur le Revenu ou sur les Sociétés

👉🏼 L’impôt sur les transmissions de patrimoine ou dans le cadre successoral


Optimisation juridique


Ce point permet de prévenir les risques de la vie qui peuvent être l’accident, le décès, le divorce et de faire en sorte que la richesse créée par l’entreprise soit le moins amputée par ces évènements.




Optimisation financière


Elle repose sur la structuration de la trésorerie de l’entreprise.



Informations sur les activités de Gestion de Patrimoine


C’est une activité réglementée et qui dit “réglementée” dit soumise à un code de déontologie, tout comme l’expertise-comptable. Pour l’exercer, il faut être inscrit à l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance).


Pour pratiquer une des 2 branches de la Gestion de Patrimoine, il est vivement recommandé d’obtenir un Master en Gestion de Patrimoine. 🎓


L’avantage est la possibilité d’exercer son activité soit avec un statut de salarié, soit à titre indépendant.

Les compétences requises :

✅ Maîtrise en Fiscalité

✅ Maîtrise en Juridique

✅ Maîtrise en Finance


Les qualités indispensables :

👉🏼 Avoir un bon relationnel

👉🏼 Avoir une bonne culture générale en économie

👉🏼 Être rigoureux dans la veille juridique et fiscale

👉🏼 Savoir entretenir sa relation : Fidéliser ses clients et leur assurer un suivi régulier


Les missions de DAF externalisé 👨🏻‍💻


Le DAF - Directeur Administratif et Financier a pour mission traditionnelle principale de mettre en application la politique administrative et de gestion financière de l’entreprise.


La plupart des entreprises ont un DAF en interne, mais ce n’est pas le cas de toutes les entreprises. Certaines préfèrent externaliser cette activité pour de multiples raisons et généralement, ce sont les start-up 👶🏻 ou les PME.


L’expert-comptable qui réalise des missions de DAF externalisé intervient, de façon ponctuelle notamment, dans ces entreprises pour des besoins précis qui peuvent être :


👉🏼 Les missions classiques de DAF : L’encadrement au niveau financier, comptable et administratif

👉🏼 L’accompagnement des entrepreneurs sur l’ensemble des sujets liés :

  • Au pilotage financier

  • Au budget

  • Aux différents process et outils


Ayant aussi une casquette d’expert-comptable, il peut épauler l’entrepreneur pour des missions plus complexes telle que l’élaboration d’un business plan pour une levée de fonds.




Des qualités innombrables 🤠


“Les qualités d’hier ne sont pas les mêmes que celles de demain.” - Philippe BARRÉ

La qualité première qui prévalait était sans nul doute la technicité.


“C’est un extraordinaire technicien qui maîtrise plusieurs domaines : Comptabilité, fiscalité, droit des sociétés, social. L’expert-comptable est multicompétent, cette qualité fait sa richesse.” - Virginie ROITMAN

Avant, l’expert-comptable avait des qualités techniques mais aussi comportementales ; Il était :

✅ Organisé, consciencieux, méticuleux

✅ Un bon contremaître, c’est-à-dire : Savoir organiser, planifier, gérer l’équipe, s’assurer que les process soient bien gérés


Néanmoins, toutes ces qualités sont acquises d’une manière générale.


“Là où il y aura plus de difficultés, ce sera dans le développement de nouvelles compétences comportementales.” - Philippe BARRÉ

L’adaptabilité 🔄


“L’expert-comptable doit s’adapter à chaque client, à chaque environnement, à chaque système d’information, à chaque process.” - Julien FERNANDEZ

Une des nouvelles compétences qu’il faut que l’expert-comptable développe est l’adaptabilité, et cela sous-entend, la capacité à se remettre en question, à changer ses habitudes, à se bouger.


“Être capable de changer les choses car les choses changent autour de nous et si on ne change pas, on se condamne.” - Philippe BARRÉ

La capacité à manager ses collaborateurs 🤓


Plus concrètement, l’expert-comptable doit être fédérateur. Il fait en sorte d’impliquer son équipe dans le projet du cabinet.


Mais pas seulement !


“Cette qualité porte notamment sous l’angle de transmettre un enthousiasme, l’envie de faire autre chose, rassurer, accompagner, encourager, former les collaborateurs pour les aider eux-mêmes à s’adapter aux nouvelles exigences du métier.” - Philippe BARRÉ

La communication 🗣️

C’est l’une des qualités les plus importantes car l’expert-comptable est amené à échanger avec plusieurs personnes :

👉🏼 Ses clients

👉🏼 Les professionnels avec lesquels il collabore

👉🏼 Ses équipes

👉🏼 Les organismes professionnels…


Il faudra donc qu’il sache adapter son discours en fonction de son interlocuteur.


L’esprit d’analyse 🕵🏽‍♀️


“Ce n’est pas seulement d’être un agent comptable mais c’est de se dire que par rapport à certaines situations, c’est d’être en capacité de voir les besoins et de proposer des services qui soient adaptés.” - José GRACIA

L’expert-comptable doit savoir apprécier le besoin exprimé mais surtout le besoin non exprimé. Cela lui permettra d’anticiper les problématiques futures de ses clients.


“Un Expert est une personne qui est capable de détecter de gros problèmes et aussi d’apporter une réponse dans des situations complexes !” - Philippe BARRÉ

L’esprit critique 🤨


“On ne peut pas tout savoir sur tout, donc c’est de savoir chercher l’information au bon endroit.” - Baptiste DUPONT

Il doit avoir la capacité de se remettre en question, notamment en échangeant avec :

👉🏼 Son équipe

👉🏼 Ses clients

👉🏼 Ses confrères et consœurs

👉🏼 D’autres professionnels


“L’esprit critique est aussi valable envers soi-même.” - Marine JULIEN

Savoir cibler sa clientèle et ses missions 🎯


“Il doit savoir identifier les clients qui lui ressemblent et avec lesquels il sera à l’aise et de savoir s’arrêter sur son champ de compétences.” - Gilles BÖSIGER

Il est important que l’expert-comptable connaisse ses limites pour ne pas accepter des missions dans des domaines dont il n’a pas la maîtrise afin de ne pas lui porter préjudice ou de perdre en crédibilité.


“L’expert-comptable qui connaît ses limites et ses forces et qui se forme, sera un excellent expert-comptable et aura toujours des clients.” - Gilles BÖSIGER

La curiosité 🧐


“Il doit être curieux, s’intéresser à beaucoup de choses et être transverse dans ses compétences pour pouvoir apporter une grande valeur aux clients.” - John LEVY

La curiosité passe par son intérêt pour :

✅ De nouvelles compétences

✅ De nouvelles méthodes

✅ De nouvelles stratégies

✅ De nouvelles missions


Et pour cela, il faut bien évidemment se former et se mettre à jour constamment.


“La formation permanente est indispensable !” - José GRACIA

Les qualités comportementales 🕺🏻


“L’écoute vis-à-vis de ses clients ou de ses collaborateurs.” - Marine Julien
“La rigueur et l’ouverture d’esprit.” - Fabrice HEUVRARD
“L’empathie.” - Julien FERNANDEZ
“L’organisation, la disponibilité et la réactivité.” - Baptiste DUPONT



Expert-comptable mais aussi chef d’entreprise 🫡


On oublie souvent que l’expert-comptable est avant tout un chef d’entreprise.


Comme pour toute entreprise, il faut un dirigeant, et pour un cabinet, l’expert-comptable est celui qui trace les contours et définit le cap de son cabinet 🧭.


“Il faut savoir où on va en se mettant des indicateurs clés puis se donner une ligne directrice.” - Marine JULIEN

> Mais concrètement, quel est son quotidien en tant que chef d’entreprise ?


“Les journées sont rythmées en fonction de ce qui se passe dans le cabinet, des projets. En fait, les missions du chef d’entreprise changent tout le temps.” - Julien FERNANDEZ

Il fait ainsi face aux problématiques qui sont liées à la gestion de toute entreprise et à son bon fonctionnement.


La gestion humaine 🫂


Cela concerne les collaborateurs des cabinets.


“Il y a la nécessité de bien cibler les collaborateurs dans nos structures.” - José GRACIA

Il faut donc savoir les :

✅ Recruter

✅ Fédérer autour du projet du cabinet ainsi que sa culture

✅ Fidéliser en leur offrant un parcours de formation continue, un plan de carrière et un plan de rémunération adéquat


Et veiller à leur bien-être en leur offrant un bon équilibre vie privée vie personnelle.


“Il ne faut pas oublier que les collaborateurs sont la force vive de nos cabinets.” - Gilles BÖSIGER

Et pour garder toute la qualité des équipes, il faut accompagner les collaborateurs pour l’acquisition de nouvelles compétences essentielles au cabinet.


“Il est nécessaire d’accompagner les collaborateurs pour qu’ils gagnent en agilité et qu’ils maîtrisent de nouveaux métiers, de nouvelles compétences.” - Philippe BARRÉ

Pour les fidéliser, il est indispensable de mettre en place une politique RH.


“Cette politique RH se fait en plusieurs étapes : - La supervision - Les formations - L’implication des équipes dans toutes les missions exceptionnelles” Gilles BÖSIGER

Ces actions permettront de motiver et impliquer les équipes dans les projets du cabinet, et par ricochet, développer sa culture d’entreprise en le rendant plus attractif.


La gestion des clients 👩🏼‍🦳🧑🏽‍🦱


“L’expert-comptable va rester le conseiller privilégié du chef d’entreprise de la TPE-PME. Pour cela, il lui faut cultiver cette relation déjà existante et unique en son genre.” - Virginie ROITMAN

Le premier grand pas pour la gestion des clients est la fidélisation de sa clientèle en ayant une bonne proximité et en anticipant ses besoins et attentes.


“Il faut que l’expert-comptable mette en place un système d’écoute clients.” - Philippe BARRÉ

Le deuxième est la mise en place d’une stratégie de relance et de suivi client.


La gestion des fournisseurs 🚚


L’expert-comptable chef d’entreprise doit identifier les besoins de son cabinet pour ainsi trouver des fournisseurs et s’assurer que ces derniers répondent à ses besoins et leur mise en place.


Le pilotage d’entreprise 🚀


“Il y a tous les enjeux auxquels font face les chefs d’entreprise pour gérer au mieux leur aventure entrepreneuriale.” - John LEVY

Ces enjeux sont externes mais principalement internes à l’entreprise, qui doit mettre en place une stratégie durable pour veiller au développement de son cabinet, sa prospérité et la fidélisation de ses collaborateurs.


“L’une des missions est la coordination avec les managers pour suivre l’évolution des activités de chaque pôle du cabinet.” - Gilles BÖSIGER

Cette actualisation permet d’analyser la situation du cabinet pour ainsi prendre des décisions stratégiques comme le recrutement et la formation par exemple, et d’apporter des solutions aux différentes problématiques relevées.


Toutefois, l’arrivée du numérique et de tous les enjeux qui y sont liés pousse les experts-comptables à repenser la structure de leur cabinet. 🤔


Les enjeux actuels imposent à l’expert-comptable de valoriser davantage son rôle de chef d’entreprise et d’y consacrer du temps pour transformer sa structure.” - Virginie ROITMAN

De la même façon que ses missions en tant qu’expert-comptable se transforment, ses missions en tant que chef d’entreprise évoluent.


“Le job de l’EC Chef d’entreprise de demain sera de mettre l’accent sur les piliers stratégiques du cabinet et de lever le pied sur la technique, c’est-à-dire, de moins produire et plus manager son équipe. Il faut rendre son cabinet agile et insuffler des méthodes agiles” - Philippe BARRÉ

En effet, l’expert-comptable “Chef d’entreprise” avant toute chose, doit établir une stratégie pour son cabinet.


“Il est primordial de voir les orientations et le positionnement que l’on veut avoir au sein de notre structure.” - José GRACIA

Une fois cette stratégie établie, il est nécessaire d’analyser et de segmenter sa clientèle pour mieux cibler son activité 🎯, de façon à mettre en place des processus internes pour répondre aux besoins des clients.


“Ces processus internes doivent respecter toutes les normes déontologiques en matière de délégation et de supervision.” - Virginie ROITMAN

Se pose aussi la question du digital : Quels outils choisir pour gagner en productivité ? Cette mission est en lien direct, entre autres, avec la gestion de fournisseurs.


“Et enfin, il faut formaliser son offre de services notamment en partant à la chasse aux conseils jusque-là délivrés gratuitement.” - Virginie ROITMAN


Piliers stratégiques pour un cabinet 🚧


Avant de se lancer et d’ouvrir son cabinet, il est primordial d’avoir un projet d’entreprise et de définir une stratégie en identifiant les différents piliers à mettre en place au sein de sa structure.


“Pour s’installer, il faut avoir un projet d'entreprise et une clientèle bien définie !” - Gilles BÖSIGER

Pilier n°1 : La clientèle 🧑🏽‍🦱👩🏼‍🦳


Le premier pilier à mettre en place est la clientèle et il passe par plusieurs paramètres.


“L’expert-comptable doit savoir où il veut aller en termes de clientèle.” - Fabrice HEUVRARD

Effectivement, il faut qu’il définisse sa clientèle, c’est-à-dire, qu’il la cible selon les missions qu’il propose ainsi que les missions futures.


“Il faut construire une stratégie qui passe en particulier par une segmentation de la clientèle et qui permet la définition des missions futures.” - Virginie ROITMAN

Une fois cette clientèle segmentée et les missions définies, il sera possible de mettre en place un suivi des clients.


Pilier n°2 : La prospective 💡


“Un pilier très important est la prospective : On va aller voir l’avenir, on va essayer d’avoir un coup d’avance sur les besoins des clients.” - John LEVY

Il est en lien étroit avec le premier pilier. Cette clientèle qui a été définie devra être accompagnée sur toutes les problématiques qu’elle rencontra dues à des facteurs multiples, qui peuvent être :

👉🏼 L’environnement économique

👉🏼 La politique

👉🏼 Les législations qui évoluent…


L’expert-comptable doit en anticiper certaines et mettre en place des solutions au préalable.


“L’expert-comptable doit savoir anticiper pour éviter de mettre tout le monde sous pression.” - Marine JULIEN

Certaines problématiques peuvent être anticipées dû à la veille continuelle de l’expert-comptable, toutefois, d’autres le sont grâce à l’écoute client.


Pilier n°3 : L’écoute client 👂🏼


“Avoir un bon relationnel avec les clients car la notion de confiance est fondamentale.” - José GRACIA

Mais l’écoute client ne résulte pas que sur cette notion de confiance. En effet, comme vu précédemment, l’expert-comptable est le copilote du chef d’entreprise. Il participe à la gestion de l’entreprise en répondant aux nouveaux besoins du client qui peuvent être :

✅ Les tableaux de bord

✅ La gestion de la trésorerie

✅ La gestion des ressources humaines…


“L’écoute client est un pilier fondamental car en la prenant pour base, on pourra répondre aux nouvelles missions sur mesure.” - Philippe BARRÉ

Et pour répondre à ses nouvelles missions sur mesure, il est indispensable que le cabinet soit en capacité d’y répondre.


Pilier n°4 : Le cabinet agile 🔄


Le cabinet agile est un cabinet qui pourra s’adapter en fonction des évolutions des missions proposées.


“Les 2 autres piliers à obligatoirement avoir sont le cabinet adaptable ainsi que des équipes parfaitement agiles.” - Philippe BARRÉ

Effectivement, le cabinet n’est pas le seul à devoir être agile, les collaborateurs doivent également s’accorder à ces nouvelles missions en développant les compétences associées et nécessaires.


“L’équipe c’est le plus important, au-delà des clients, car c’est le reflet de ce qu’on propose !” - John LEVY

L’expert-comptable doit donc mettre en place une politique RH afin d’accompagner au mieux ses équipes dans la transformation des missions.


Pilier n°5 : La politique RH 🫂


Cette politique RH commence dès le processus de recrutement.


“L’expert-comptable doit recruter des personnes qui entrent dans la culture de l’entreprise et maintenir la cohésion d’équipe.” - Julien FERNANDEZ

Et cette culture d’entreprise comprend :

✅ La vision du cabinet

✅ Ses valeurs

✅ Son projet

✅ Ses méthodes de management

✅ Sa politique RH


“Les collaborateurs sont la force vive de nos cabinets. La mise en place d’une politique RH est indispensable pour fidéliser les collaborateurs en leur offrant des carrières et perspectives.” - Gilles BÖSIGER

Ces perspectives passent par :

👉🏼 L’implication des collaborateurs dans des missions différentes

👉🏼 Leur formation pour aborder les missions futures


Et cette politique permettra de les motiver.


“Il est indispensable d’avoir des équipes qui soient motivées.” - José GRACIA

Une fois tous ces piliers mis en place, il faut procéder au déploiement du système d’information.


Pilier n°6 : Le système d’information 🖥️


“Un cabinet doit avoir de bons outils qui permettent de travailler efficacement et intelligemment.” - Marine JULIEN

En effet, l’arrivée du numérique dans les cabinets permet une automatisation des processus permettant un gain de productivité considérable. Mais encore faut-il savoir utiliser ces logiciels !


“Aujourd’hui, on ne peut pas se passer d’avoir une compétence en interne sur la partie système d’information avec les nouveaux logiciels et leur évolution. Il faut accompagner les collaborateurs sur la mise en place de ces nouveaux outils en procédant à des formations.” - Gilles BÖSIGER

Ainsi, la nécessité d’avoir des appétences sur cette partie se traduit par l’importance et l’impact du système d’information dans les cabinets 😮‍💨. Plus le numérique évolue, plus les processus s'automatisent et plus de nouveaux outils sont inéluctables.


Il faut donc savoir connecter ces différents outils dans un même et seul système d’information.


“Il est nécessaire pour l'expert-comptable d’avoir une cartographie des interactions entre les logiciels”. - Fabrice HEUVRARD

Pilier n°7 : La communication 🗣️


“Aujourd'hui, il est indispensable d’avoir une bonne communication notamment pour développer la marque employeur pour le recrutement.” - Gilles BÖSIGER

Cette communication passe par tous les canaux de distribution comme les réseaux sociaux et les sites Internet.


“La communication est vraiment un pilier à ne pas négliger.” - Marine JULIEN



Une rémunération attractive 🤑


La rémunération de l’expert-comptable dépend de plusieurs critères :


👉🏼 La stratégie de son cabinet

👉🏼 Sa localisation

👉🏼 Les missions développées

👉🏼 La composition de sa clientèle

👉🏼 Le temps de travail consacré

👉🏼 La logique entrepreneuriale de l’expert-comptable

👉🏼 S’il est indépendant ou salarié


Face à tous ces éléments, il est difficile de déterminer une rémunération exacte. Néanmoins, il est possible d’estimer des fourchettes de rémunération moyenne :


✅ Expert-comptable salarié en début de carrière : Entre 48 000 et 60 000 € brut

✅ Expert-comptable salarié après 5 ans d’expérience : Entre 50 000 et 80 000 € brut

✅ Expert-comptable installé à son compte depuis quelques années : À partir de 50 000 et allant jusqu’à 120 000 € voire plus en fonction de la logique entrepreneuriale de l’expert-comptable


À noter qu’un expert-comptable installé à son compte n’a pas de rémunération fixe.


Une chose importante à comprendre lors de l’installation en ex-nihilo : Avant d’être expert-comptable, il est entrepreneur et comme tout entrepreneur, il faut développer son entreprise dont sa clientèle et cela ne se fait pas du jour au lendemain et ni sans efforts


Une profession atteignable par divers chemins 🚏


Voir l'article sur les parcours possibles : Cliquez ici

Et si vous deveniez Expert-Comptable ? 🤗


Voici un mot de fin des experts-comptables interviewés destinés à vous lecteurs.


Baptiste DUPONT


C’est un métier mal vendu mais pour autant qu’il y a plein d’opportunités, un relationnel fort avec les clients, une proximité de confiance qui est très importante et tout ça est très attrayant. ☺️


Certes, il y a des évolutions qui vont arriver, comme dans tout secteur, et du coup on a la chance d’avoir pas mal d’opportunités de missions qui vont se développer. C’est justement les parties les moins intéressantes du métier qui vont disparaître.


Ce qui est attirant c’est la diversité des dossiers et des missions. On voit plein de situations différentes, et on en apprend tous les jours.


Julien FERNANDEZ


C’est un métier qui recrute bien et qui est hyper riche. Il permet d’avoir plusieurs contacts et plusieurs relations avec des directeurs financiers de haut vol, il y a aussi toute cette dimension outils qui est très présente. 💻


C’est vraiment un métier qui est très enrichissant intellectuellement.




Fabrice HEUVRARD


La filière est ultra-intéressante de part la diversité des compétences acquises :

👉🏼 Économique : Il faut s’intéresser à son client et son business

👉🏼 Informatique : Afin de traiter tous les flux

👉🏼 Mathématiques financières : Dans certains cas très pointus tels que la crypto

👉🏼 Management : Pour manager ses collaborateurs

👉🏼 Ressources Humaines : Pour la formation et l’intégration au sein du cabinet

👉🏼Juridique : Car l’expert-comptable fait du droit des sociétés, du droit commercial, du droit de la concurrence


C’est donc cette richesse qui est quasiment inouïe par rapport à d’autres professions.


C’est un métier passionnant ! Les experts-comptables ne sont pas assez nombreux.

Ce n’est pas facile, il faut mouiller sa chemise, se former, oser.

C’est un investissement à faire pour soi.


Gilles BÖSIGER


> Pour les personnes souhaitant intégrer la filière de l’expertise comptable :


L’expertise comptable est un excellent ascenseur social. La diversité des matières des parcours de formation apporte énormément en matière de gymnastique intellectuelle. 🤸🏻


C’est un parcours difficile mais il faut savoir surmonter les difficultés que l’on peut rencontrer sur le chemin !


Je suis un gros partisan de l’apprentissage car cela permet de gagner du temps dans notre carrière grâce aux expériences professionnelles acquises en parallèle des études.


> Pour les jeunes diplômés souhaitant s'installer :


L’une des erreurs constatée est que les jeunes diplômés quittent leur cabinet dès l’obtention de leur DEC pour s’installer, et ce n’est pas impératif.


L’expert-comptable est un professionnel indépendant, mais cela ne signifie pas forcément de poser sa plaque le lendemain de l’obtention de son diplôme.


On peut être indépendant de plusieurs façons :

✅ Soit en étant salarié dans un cabinet

✅ Soit en rachetant un cabinet mais en prenant le temps de le racheter


Lorsque l’on s’installe, il est vraiment primordial d’avoir un projet d’entreprise très bien défini.


John LEVY


C’est un parcours qui est difficile, qu’on appelle un parcours du combattant mais à la clé c’est un métier formidable.


C’est un des rares métiers où on peut faire beaucoup de choses.


Si vous voulez être conseiller d’un dirigeant, vous pouvez l’être.

Si vous voulez être producteur de chiffres, vous pouvez l’être.

Si vous voulez être technicien informatique, vous pouvez l’être.


Il y a tout un univers de métiers dans un seul et même métier. 🪐


C’est un métier qui est riche et qui aujourd’hui va prendre de l’ampleur car il y a beaucoup de choses qui s’offrent à nous grâce à l’informatique notamment et celui qui s’intéresse un peu à ce métier et qui n’a pas peur du challenge peut très bien s’en sortir et ne jamais s’ennuyer.


José GRACIA


C’est un métier où justement on peut développer différents points d’une activité d’une entreprise.


Nous ne sommes pas que des professionnels du chiffre, nous sommes aussi des acteurs ayant une bonne connaissance du réglementaire du droit !



Nous avons une bonne connaissance avec :

✅ La gestion des flux

Les enjeux de la transmission des données (partie informatique)

Une gestion projets, on fait gérer un projet sur l’accompagnement.


C’est un métier où on a un certain nombre de compétences.


Marine JULIEN


> Pour les personnes souhaitant intégrer la filière de l’expertise comptable :


Si vous êtes dans le doute, il ne faut pas hésiter à faire des stages et de tester différents cabinets !

Si vous avez redoublé, ce n’est pas la fin du monde.


“Les études vous permettent de vous armer d’une boîte à outils, et il faut savoir piocher dedans.” 🧰


Ce qui est très intéressant c’est qu’il n’y a pas une voie à privilégier plutôt qu'une autre. L'essentiel c’est l’objectif final et de s'épanouir.

C’est un métier où il faut être curieux, se former, échanger.


> Pour les jeunes diplômés souhaitant s'installer :


Il ne faut pas avoir peur de prendre des risques et de se tromper. Cela permet de repenser sa stratégie. La communication est un pilier à ne pas négliger, il ne faut donc pas hésiter à se faire accompagner d’une agence de communication. 📲


Le développement d’un réseau est aussi important, donc n’hésitez pas à faire partie des institutions professionnelles telles que l’ANECS ou le CJEC.

Et si vous vous retrouvez avec des missions que vous ne savez pas faire, n’hésitez pas à les déléguer.


Philippe BARRÉ



> Pour les personnes souhaitant intégrer la filière de l’expertise comptable :


Je me souviens de la phrase d’un Président de l’Ordre : À 20 ans, on n’a pas envie d’être expert-comptable, à 40 ans on regrette de ne pas l’être ! 😭


> Pour les jeunes diplômés souhaitant s'installer :

Pourquoi pas ? Mais pourquoi s’installer ?

Il y a des quantités de cabinets qui cherchent des associés, des collaborateurs de haut niveau, des personnes ayant une histoire et une clientèle… Qui vont devoir métamorphoser le cabinet. L’aventure on la vit de la même façon !


On est dans un secteur d’activité où tout va changer.

C’est une superbe opportunité. Il n’y a pas de bons ou de mauvais plans, il y a l’envie d’y aller et de se bouger. 🫡

Il faut arrêter de négocier les rémunérations en premier, car c’est la conséquence d’une gestion, d’un investissement, de choix stratégiques…

Ce qu’il faut surtout c’est de trouver un cabinet qui nous plaise et qui corresponde à ce qu’on a envie de faire !


Virginie ROITMAN


« Ce que j'aime dans ce métier c'est la richesse des missions, le contact humain, la diversité en termes d'activités ! »


Si vous aspirez à l’autonomie, au contact, aux responsabilités, à un métier qui a le sens du service, et enfin à une bonne rémunération…Cette profession coche toutes les cases. 📝


Vous êtes les bienvenus dans l’aventure extraordinaire du métier d’expert-comptable, bras droit du chef d’entreprise, pour l’assister dans ses réussites et les vivre avec lui.


« Plongez sans attendre ! Rejoignez-nous, c’est le plus beau des métiers !”




bottom of page