Comment être embauché(e) après un stage ?



Transformer (ou plutôt convertir) son stage en emploi, si possible un CDI, c’est possible !


C’est même fréquent et tout à fait réaliste en suivant quelques conseils.


Après tout, le stage est une période de formation par la pratique, il est nécessaire pour parfaire sa formation… mais l’entreprise y gagne aussi puisqu’elle vous forme à ses méthodes, à son organisation et à son coeur de métier.


Vous embaucher après votre stage de fin d’étude est donc dans son intérêt (et peut-être même déjà dans ses plans).



Travailler comme tout autre collaborateur (et non comme un stagiaire)



Nombreux sont les stagiaires qui pensent être des assistants de second rang, parfois mêmes des poids pour leur entreprise.


Ils ont parfois l’impression qu’ils dérangent, qu’ils ont créent moins de valeur pour leur société et qu’ils sont considérés comme inférieurs aux autres collaborateurs.


On ne peut pas vraiment leur en vouloir, surtout lorsque ce n’est pas de leur faute. Les dirigeants, managers et mêmes collègues peuvent être en cause dans ce sentiment. Mais c’est encore un autre problème.


Mais pour vouloir être embauché par la suite, le stagiaire n’a pas vraiment le choix : il doit se montrer à la hauteur.


Fondez-vous dans la masse pour pouvoir être embauché après un stage



Le fait est que pour optimiser ses chances d’être embauché après un stage, il faut commencer par montrer son potentiel et son envie de contribuer au développement de son entreprise en s’y investissant.


C’est-à-dire que le stagiaire ne doit pas se considérer comme un collaborateur d’un autre genre. Il est un membre de l’équipe comme un autre, même s’il est en formation et qu’il a encore beaucoup à apprendre.


Quelqu’un d’extérieur à l’entreprise (un client, un partenaire, un prestataire ou autre) n’est pas supposé voir de différence entre un stagiaire et un profil junior au sein de l’entreprise. Impossible de les distinguer et au fond, le but est que seul leur statut et leur contrat de travail varie.



Et concrètement, ça veut dire quoi “ne pas travailler comme un stagiaire” ?


Concrètement, cela signifie d’accepter les responsabilités, de prendre des initiatives et de ne pas travailler moins que les collaborateurs. Si la différence avec les collaborateurs se réduit, le manager pourrait bien vous considérer comme un membre de l’équipe à part entière une fois le stage terminé, ce qui facilitera votre embauche.


Bien sûr, vous ne pouvez être aussi performant, à l’aise ni efficace qu’un collaborateur avec un peu d’ancienneté : si vous êtes stagiaire, c’est que vous êtes encore en plein apprentissage du métier. Mais ce n’est pas un frein pour autant, cela implique de chercher à s’améliorer en continu, de demander conseil, de se former, d’oser poser des questions et d’admettre qu’on ne sait pas.

Bref, donnez-vous à fond si vous souhaitez être embauché après un stage.


Même si cet investissement ne garantit en rien que vous le serez, vous n’aurez aucun espoir de l’être si vous ne faites que le strict minimum… les partisans du moindre effort ne sont jamais bien perçus en entreprise, pas même les stagiaires.



Mener sa petite enquête en interne 🧐 et favoriser son embauche après un stage



Peut-être que même en travaillant dur et en devenant un véritable collaborateur aux yeux de toute l’entreprise, vous ne serez pas embauché à la fin du stage. C’est une possibilité à ne pas oublier.

Parfois, il n’y a tout simplement pas de budget, pas de position vacante ou aucun besoin sur votre poste à long-terme.


D’où l’intérêt de bien se renseigner auprès des collègues et des managers !


Au fil des discussions, il devient possible de poser des questions capitales et d’obtenir des réponses et des informations qui le sont tout autant : y’a-t-il un poste qui se libère ? L’entreprise embauche-t-elle fréquemment en sortie de stage ? Qui gère le recrutement sur les fonctions qui vous intéressent ?


Soyez malins pour aller chercher les renseignements qui peuvent faire toute la différence si vous souhaitez être embauché après un stage.


Une fois cette petite enquête menée à son terme, vous saurez mieux comment vous positionner et quels arguments mettre en avant lors de votre entretien de fin de stage.


Si vous n’avez aucune chance d’être recruté, vous le saurez aussi…


Même si qui ne tente rien, n’a rien et on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise.


L’information est souvent la clé dans la vie professionnelle, dans la vie tout court et même dans le monde en général. Le gagnant est souvent le mieux informé. Devenez ce gagnant.



Miser sur l’honnêteté en évitant toute arrogance pendant le stage



Être embauché après un stage grâce à son honnêteté 😇


Ce point est très important. Admettons que vous ayez envie d’être embauché après un stage. Vous, vous êtes au courant… mais votre employeur, pas forcément ! Alors jouez franc-jeu.


N’hésitez pas parler de votre souhait d’embauche à votre manager pour lui faire comprendre sans ambiguïté votre intention.

Les entreprises savent que les stagiaires ne sont pas toujours passionnés par elles et qu’ils sont souvent juste de passage.


C’est pourquoi lorsque vous avez réellement le désir de continuer à travailler avec cette entreprise après le stage, il faut l’en informer !


Cela évite les malentendus et les occasions manquées. C’est aussi l’occasion de questionner votre manager ou la direction sur votre recrutement potentiel en CDI ou CDD… et d’obtenir les informations mentionnées dans le point précédent.


Mais l’honnêteté ne se résume pas à ce cas de figure : en entreprise, c’est une qualité importante qui vous ouvrira bien des portes.



Être embauché après un stage grâce à son humilité



Personne n’aime les personnes arrogantes. Aucun collègue n’aime se sentir en danger par rapport au stagiaire aux dents longues qui cherche à prendre sa place. Aucun manager n’aime voir son stagiaire adopter un comportement prétentieux.


Même s’il ne faut pas cacher le fait de vouloir être embauché après son stage (bien au contraire), il ne faut pas non plus le crier sous les toits ou pire, penser que c’est acquis et se pavaner.


L’embauche après un stage se mérite.

C’est un privilège qui n’est pas donné à tout le monde.


Bien sûr, pour y parvenir, l’entreprise attend de vous que vous développiez des savoirs et compétences spécifiques. Mais sans un savoir-être à la hauteur, vos chances de faire un jour pleinement partie de l’équipe s’amenuisent.


Pour optimiser vos chances d’être embauché après un stage, revenons sur les principaux mots-clés à connaître : le travail (à fournir), l’implication (personnelle), la curiosité (d’aller chercher l’information), l’honnêteté (sur ses intentions) et l’humilité (permanente). Bonne chance !



👉 Pour aller plus loin avec nous


> Découvrez toutes nos formations en ligne en comptabilité et gestion financière.

> Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque semaine un florilège de contenu pour progresser et s'inspirer sur tous les domaines du chiffre

> Abonnez-vous à notre chaîne Youtube pour découvrir toutes nos vidéos gratuitement.