Devenir un super comptable en 3 étapes




Valider ses études en comptabilité, avoir son DCG, son DSCG ou son DEC permet de devenir comptable. Mais est-ce que cela signifie forcément que vous deviendrez un super comptable ?


Pas du tout.


Et d’ailleurs, il n’y a rien de mal à rester “juste” un bon comptable toute sa carrière. C’est déjà pas mal, les entreprises en sont satisfaites et les évolutions de carrière peuvent être prometteuses.


Mais un super comptable sort du lot.

Il évolue plus rapidement. Il est mieux payé. On le chasse. Et surtout, le quotidien est bien plus simple quand on est un super comptable car les problèmes rencontrés par la plupart des confrères deviennent des formalités.


Alors comment devenir un super comptable ? Suivez ces 3 étapes et vous pourrez y parvenir !



#1. Rester à jour, se former et être proactif sur sa veille


Qui dit fin des études, dit fin de l’éducation et de l’apprentissage ? Surtout pas. Même si le métier de comptable n’évolue pas aussi rapidement que ceux du marketing, du digital ou de l’informatique, ce n’est pas une raison pour ne plus se former et apprendre une fois entré dans la vie professionnelle.


Les meilleurs comptables, ceux qui méritent le titre de “super comptable”, sont ceux qui restent à jour des dernières innovations.


Ces innovations peuvent être légales, informatiques ou techniques. Aucune ne doit échapper au comptable à l’affût.


Plutôt que d’être réactif, c’est à dire de s’adapter aux nouveautés quand elles lui sont imposées, le super comptable est proactif au niveau de l’innovation. C’est à dire qu’il va de lui-même rechercher des nouvelles méthodes de travail, de l’information sur le contexte et les meilleurs outils digitaux qui viennent de sortir.


Comment rester informé en temps réel et ne jamais se sentir dépassé dans son métier de comptable ? C’est simple, il “suffit” d’adopter les bonnes habitudes :


  • Réaliser des formations régulièrement (une fois par an au moins)

  • Lire la presse et les médias spécialisés en finance, comptabilité, droit des entreprises et économie

  • Utiliser les réseaux sociaux pour mener une veille précise sur des sujets spécifiques en suivant des experts de confiance

  • Ne pas être réfractaire à l’informatique et à la technologie, mais au contraire être proactif dans l’adoption des derniers outils et SI (systèmes d’information)


Puis, au fil des années, le super comptable gagnera de plus en plus d’expérience tout en ne s’éloignant jamais du terrain ni de l’actualité du secteur.


#2. Développer son leadership


Non, on ne parle pas d’un super manager ici, mais bien d’un super comptable. Ils doivent tous les deux être de bons leaders car leur travail dépend d’autres personnes !


Le métier de comptable n’est pas aussi solitaire qu’il n’y paraît. On imagine souvent le comptable seul, à son bureau avec la porte fermée, passant sa journée devant un vieil ordinateur sous Windows XP.


La réalité du quotidien d’un comptable (en entreprise ou en cabinet) est bien différente.


Généralement, le comptable travaille en équipe, ou alors, il est le chef d’une équipe. Il doit donc être un communicant, disposant d’un bon esprit d’équipe et sachant faire preuve de leadership.


Alors si le manager doit être un leader, c’est aussi le cas du super comptable (qui est donc loin d’être isolé dans un bureau au fond des archives, vous l’avez bien compris).


Pourquoi le leadership est une qualité inattendue mais qui fait toute la différence dans le métier de comptable ? Parce que ce professionnel du chiffre doit être en capacité d’anticiper les événements à venir pour l’entreprise, sur le marché et dans le contexte économique.


Plus que son opérationnalité, c’est sa vision stratégique et son analyse de la “big picture” qui font sa force. Rester la tête dans le guidon n’est pas recommandé, quel que soit le métier ou le secteur d’ailleurs.


Le super comptable (comme tout bon comptable) est surtout autonome et il doit pouvoir prendre des décisions avisées rapidement. Ces responsabilités lui imposent une grande discipline, une certaine confiance et donc, un large scope.


Mais une fois qu’il a compris une tendance, encore faut-il réussir à convaincre son équipe ou ses collaborateurs. Le super comptable est aussi un élément clé de son équipe car il motive les autres !


Alors comment développer son leadership pour devenir un super comptable ? Misez sur ces 5 piliers :


  • L’humilité. Même si vous êtes expérimenté, talentueux et expert, gardez les pieds sur Terre et inspirez.

  • La communication. L’échange et le partage sont essentielles pour une bonne dynamique de groupe.

  • L’écoute. Comment diriger et collaborer sans écouter ? C’est tout simplement impossible.

  • Le feedback. C’est un art de solliciter du feedback de son équipe, c’est une clé pour s’améliorer et devenir un meilleur comptable.

  • Le “nous”. Penser pluriel plutôt que singulier, “nous” plutôt que “je”, c’est l’étape finale pour développer son leadership.



Un super comptable est donc aussi un leader. Cela peut sembler surprenant mais ce n’est que la stricte vérité… car non, le comptable n’est pas un être solitaire !


#3. Développer sa créativité


“La créativité, c’est pas un truc de comptable !”


Ah bon ? Selon qui ?


C’est sûr qu’on attribue plus facilement la créativité comme qualité essentielle d’un super graphiste, vidéaste ou écrivain… qu’à un comptable.


Mais ce n’est certainement pas parce qu’on exerce un métier en comptabilité, en gestion ou en finance que l’on peut faire une croix sur sa créativité. Au contraire, même : c’est un atout très puissant et une condition sinéquanone pour devenir un super comptable.


Être un comptable créatif, c’est disposer d’une excellente capacité à trouver des solutions originales, atypiques et surtout efficaces pour résoudre des problèmes.


Cela encourage à sortir des schémas traditionnels et des sentiers battus. Quand la plupart des comptables bloquent sur un obstacle, le plus créatif peut s’en sortir.


Alors comment faire pour développer sa créativité et devenir un super comptable ?


  • Rester curieux sur l’univers de la comptabilité mais aussi sur d’autres domaines qui n’ont absolument rien en commun : l’ouverture d’esprit joue un rôle immense dans la réussite, pas uniquement pour devenir un super comptable

  • Ne pas avoir peur de tester des choses, de prendre des risques et de sortir de sa zone de confort

  • Observer comment procèdent les comptables anglo-saxons, asiatiques, allemands… bref, comment les comptables résolvent les problèmes à travers le monde


Un super comptable est par définition un comptable créatif. Alors non, ça ne veut pas dire qu’il sait écrire en prose, dessiner avec talent ni proposer des visuels sympathiques : cela signifie juste qu’il est en mesure de trouver des solutions innovantes à des problèmes complexes.


Vous l’avez compris : devenir un bon comptable, c’est bien, mais devenir un super comptable, c’est encore mieux.


Pour y parvenir, 3 étapes : rester à jour, être un leader et développer sa créativité. Le plus surprenant, c’est qu’on n’attend pas forcément ces qualités de la part d’un comptable. Et si c’était ça le secret ?


🍿 Vidéo Bonus : Le Comptable 2.0




👉 Pour aller plus loin avec nous


> Découvrez toutes nos formations en ligne en comptabilité et gestion financière.

> Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque semaine un florilège de contenu pour progresser et s'inspirer sur tous les domaines du chiffre

> Abonnez-vous à notre chaîne Youtube pour découvrir toutes nos vidéos gratuitement.