• Nicolas Piatkowski

L'expert-Comptable, partenaire clé du chef d’entreprise


L’expert-comptable est avant tout un comptable, mais pas seulement. En fait, son activité principale est surtout le conseil aux entreprises qu’il accompagne sur la durée. Il partage donc son expertise en matière de comptabilité, de finance, de fiscalité et même de juridique. Voilà, vous avez compris en quoi consiste le métier d’expert-comptable ? Non ? C’est normal, allez venez, on approfondit.


Que fait un expert-comptable au quotidien ?


Le conseil aux entreprises, coeur du métier d’expert-comptable


Yann est expert-comptable. Ce n’est pas juste son métier, c’est aussi un titre professionnel réglementé. Est-ce que Yann passe ses journées à faire de la comptabilité à haut niveau, comme un expert de la gestion (un expert en comptabilité) ?


Pas vraiment. Enfin, oui, pas seulement.


L’expert-comptable est un expert en comptabilité, mais sa mission est très stratégique et ne se résume pas à cette discipline. En fait, Yann est un partenaire clé pour les dirigeants d’entreprise qu’il accompagne.


Mais qui sont ses clients ?


Cela va des artisans, aux associations en passant par les commerçants, les professions libérales, les PME et les grands groupes.


En fait c’est simple, la quasi-totalité des entreprises et entrepreneurs travaillent avec un expert-comptable.


Bien sûr, Yann s’assure de la tenue des comptes de ses entreprises clientes, ainsi que de leur certification. Mais il va plus loin dans la dimension stratégique et les chefs d’entreprise qu’il conseille comptent sur lui pour obtenir une aide à la prise de décisions, une réponse aux questions urgentes et une sincérité sans faille.


Dans son rôle d’expert-comptable, il accompagne, conseille et soutient les entrepreneurs. Depuis son cabinet d’expertise-comptable, il les aide à prendre des décisions stratégiques au niveau comptable et fiscal mais aussi économique, organisationnel et social.


Les missions nombreuses et variées de Yann


Vous l’avez compris : Yann est un véritable conseiller pour ses clients. Mais son métier ne s’arrête pas là, il n’est pas non plus consultant !


Notre expert-comptable a également la tâche très comptable de vérifier la régularité des comptes des entreprises qui lui font confiance. C’est aussi lui qui établit l’intégralité ou une partie de leur comptabilité. Ceci est défini dans la lettre de mission.


Tous les ans, il est aussi en charge d’arrêter les bilans financiers des entreprises qu’il compte parmi ses clients. Mais selon le type, la taille et type d'activité de l’entreprise, les missions de l’expert-comptable peuvent beaucoup varier.


Au fait, même si Yann est expert-comptable en cabinet, il aurait pu faire comme certains de ses confrères et consoeurs en allant travailler directement en entreprise. Ce type de profil travaille alors sur les mêmes sujets et activités que Yann, mais exclusivement pour le compte de l’entreprise qui l’emploie.


Le métier est donc légèrement différent et le nombre d'interlocuteur est réduit. Et si la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille est importante, il est alors entouré d'un contrôleur de gestion, d’un fiscaliste et/ou d’un juriste.


L’expert-comptable peut aussi exercer en libéral, en totale autonomie : c’est d’ailleurs la cas de l’immense majorité d’entre eux. Il s’occupe alors seul de ses clients.


Êtes-vous fait(e) pour devenir expert-comptable ?


On le répète souvent, pour travailler dans le secteur de la comptabilité, mieux vaut aimer les chiffres, disposer d’un excellent esprit de synthèse et être très rigoureux.


Mais comme beaucoup de métiers du secteur, celui d’expert-comptable nécessite plus qu’une appétence et une compétence du chiffre et de la comptabilité-gestion. Le relationnel occupe une place importante dans le quotidien de Yann et de tous les expert-comptables, peu importe leur statut.


Il doit être à l’aise avec le conseil, l’aide à la décision et l’échange régulier avec ses clients. Impossible de vouloir devenir expert-comptable en étant peu à l’aise avec les autres !


Une bonne connaissance de l’informatique ainsi que des logiciels de comptabilité et de gestion est aussi devenu nécessaire ces dernières années.


Aussi bien payé qu’on le raconte, l’expert-comptable ?


Réponse courte : oui.


L’expert-comptable gagne très correctement sa vie : comptez un minimum de 50 000 euros brut par an.


À titre personnel, j'ai même connu des experts comptables qui gagnaient entre 12 000 et 35 000€ net par mois !.


S’il est certain que l’expert-comptable n’a pas à se plaindre financièrement, notez que sa rémunération dépend de son statut, de son expérience, du lieu de son cabinet et enfin du volume de contrats qu’il traite chaque année.


Si l’on prend par exemple un jeune salarié débutant, comme l’était Yann il n’y a pas si longtemps, le salaire tourne autour de 2 500 euros brut par mois sans les primes.


Pour avoir un autre ordre d’idée, considérez qu’un expert-comptable libéral gagne en début de carrière environ 5 000 euros brut mensuel. Au cours des années qui suivent, il peut doubler ce montant !


Devenir expert-comptable et évoluer


La filière expertise-comptable en 3 diplômes


Devenir expert-comptable ne s’improvise pas ! Il y a plus plusieurs manières d'y accéder mais la voie royale reste la filière de l'expertise comptable.


  • Au niveau bac +3 : le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) permet d’accéder à certaines fonctions de la comptabilité comme le métier de comptable en entreprise ou cabinet.

  • Au niveau bac +5 : le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) donne la possibilité de devenir DAF en entreprise, Chef de mission en cabinet, entre autres.

  • Au niveau bac +8 : le DEC (Diplôme d'Expertise Comptable) est le graal ultime pour les apprenti-expert-comptables. Pour l’obtenir et ainsi pouvoir exercer le métier d’expert-comptable, comptez en plus des 5 années d’études 3 années de stage rémunéré, mais aussi la rédaction d'un mémoire ainsi que la réussite à 3 épreuves spécifiques. Tout un programme !

Avec chacun de ces diplômes, il est possible d’entrer dans le monde professionnel de la comptabilité ou de poursuivre les études dans la filière en avançant vers le DEC (ou de s’orienter vers une école de commerce ou tout autre filière).


Et après ?


L’expert-comptable étant déjà un poste très prestigieux, difficile de monter encore davantage sur l’échelle de la comptabilité, surtout si l’expert-comptable est déjà commissaire aux comptes. Il lui est toutefois possible de devenir directeur financier, directeur comptable ou DAF en entreprise.


Mais le plus souvent, l’évolution professionnelle de l’expert-comptable consiste à passer du statut de salarié à celui d’expert-comptable libéral, avec sa propre clientèle à constituer.


Pour Yann, c’est pour bientôt : il a commencé à y réfléchir et devrait se lancer en libéral d’ici 6 mois.


Conseiller privilégié du chef d'entreprise dans de nombreux domaines, l’expert-comptable n’est pas un partenaire clé de ses clients par hasard. C’est sa vision, son oeil avisé et sa capacité à transmettre les informations importantes à l’entrepreneur qui en font un personnage au rôle si central.



👉 Pour aller plus loin avec nous


> Découvrez toutes nos formations en ligne en comptabilité et gestion financière.

> Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque semaine un florilège de contenu pour progresser et s'inspirer sur tous les domaines du chiffre

> Abonnez-vous à notre chaîne Youtube pour découvrir toutes nos vidéos gratuitement.

Copyright : 2019 SAS Nisop - Tous droits réservés - OF enregistré sous le n° d'activité 11 75 51616 75 - Tél : 01 48 30 12 32